PatentDe  


Dokumentenidentifikation EP0688907 04.10.2001
EP-Veröffentlichungsnummer 0688907
Titel Vorrichtung und Verfahren zur Herstellung einer Betonschlitzwand
Anmelder Bouygues Travaux Publics, Guyancourt, FR
Erfinder Goulesco, Nicolas, F-75014 Paris, FR;
Richard, Pierre, F-92200 Neuilly sur Seine, FR
Vertreter Samson & Partner, Patentanwälte, 80538 München
DE-Aktenzeichen 69522383
Vertragsstaaten BE, CH, DE, ES, FR, GB, IT, LI, NL, PT
Sprache des Dokument FR
EP-Anmeldetag 23.06.1995
EP-Aktenzeichen 954014965
EP-Offenlegungsdatum 27.12.1995
EP date of grant 29.08.2001
Veröffentlichungstag im Patentblatt 04.10.2001
IPC-Hauptklasse E02D 5/18

Beschreibung[fr]

La présente invention concerne l'exécution d'un voile en béton dans une tranchée, au fur et à mesure du creusement de la tranchée.

On connait (WO-A-88 06208) un dispositif qui comprend un élément à déplacer dans la tranchée à la suite de l'outil de creusement, cet élément étant conçu pour établir une étanchéîté entre une zone avant où fonctionne l'outil de creusement et une zone arrière où le béton est introduit dans la tranchée précédemment creusée par cet outil. Plus précisément, ce dispositif est tel que défini dans le préambule de la revendication 1.

La présente invention vise à fournir un dispositif qui permette non seulement de bien protéger l'outil de creusement contre l'introduction de béton dans l'outil, mais aussi de réaliser un voile de très bonnes qualités.

On y parvient selon l'invention avec un dispositif tel que défini dans la revendication 1.

Un tel élément protège parfaitement le béton de la tranchée contre les éboulements éventuels de la paroi de la tranchée et assure une qualité de voile exceptionnelle.

Avantageusement, la paroi avant est munie à sa partie supérieure d'une jupe supérieure s'étendant entre les parois latérales arrière, afin d'éviter le débordement du béton lors de son injection sous pression.

L'invention a aussi pour objet un procédé pour l'exécution en continu d'un voile de béton, dans lequel on met en oeuvre un dispositif tel que défini selon la présente invention et caractérisé en ce qu'on utilise un béton présentant une résistance à la compression d'au moins 100 bars et une résistance à la traction d'au moins 100 bars et on précontraint le béton dans la tranchée.

D'autres caractéristiques et avantages de l'invention apparaîtront à la lecture de la description qui va suivre, d'un exemple de réalisation non limitatif de l'invention, et au vu du dessin annexé sur lequel :

  • la figure 1 est une vue de dessus, schématique, d'un voile en cours de réalisation au moyen d'un dispositif selon l'invention,
  • la figure 2 est une vue en coupe verticale dans le plan de coupe II-II de la figure 1, l'élément de coffrage étant représenté en position verticale,
  • la figure 3 est une vue en coupe verticale dans le plan de coupe II-II de la figure 1, l'élément de coffrage étant représenté en position inclinée, et
  • la figure 4 représente schématiquement le dispositif selon l'invention monté à l'arrière d'une trancheuse.

On a représenté sur la figure 1, en vue de dessus, un dispositif 1 selon l'invention, en place dans une tranchée T en cours d'exécution. On a référencé A la zone de creusement et B la zone excavée, le sens de progression du dispositif dans la tranchée étant donné par la flèche F.

Le dispositif 1 est placé dans la zone excavée B et comporte un élément 10 à déplacer dans la tranchée, en aval duquel est réalisé un voile V de béton.

Ce voile est par exemple un voile de soutènement provisoire ou définitif destiné à un bâtiment, etc....

L'élément 10, qui est déplacé de l'arrière vers l'avant dans la tranchée selon la flèche F par tout moyen d'entraînement approprié connu de l'homme du métier, comprend un coffrage constitué d'une paroi avant rigide 12, suivie de deux parois latérales arrière rigides 11 prolongées par des jupes arrière souples 13 conformées pour s'appliquer élastiquement, de façon généralement étanche, sur les parois latérales L de la tranchée.

La paroi avant 12 est généralement plane et perpendiculaire à un plan vertical contenant la direction d'avancement F, et les parois latérales arrière 11 s'étendent parallèlement entre elles et aux parois latérales L de la tranchée, et perpendiculairement à la paroi avant 12.

Le coffrage constitué par la paroi avant 12 et les parois latérales arrière 11 présente ainsi une section en U, conformée aux dimensions et au profil de la tranchée creusée, comme représenté sur les figures 1 et 2. La concavité du U est tournée vers l'arrière.

Les parois latérales rigides sont prolongées vers l'arrière par des jupes arrière 13, constituées par exemple par des bandes d'élastomère fixées par une portion de leur largeur sur les côtés intérieurs respectifs des parois latérales rigides 11 et dont la portion libre de leur largeur s'étend vers l'extérieur pour contacter la tranchée. On peut naturellement les remplacer, sans sortir du cadre de la présente invention, par des bandes de métal, ou autre (PVC, ...).

Les jupes arrière 13 s'étendent, comme représenté sur la figure 2, sur toute la hauteur des parois latérales rigides 11 dans le cas où la paroi avant est utilisée verticalement.

La paroi avant 12 est prolongée vers le bas par une jupe inférieure 14 conformée pour s'appliquer sur le fond de la tranchée T.

Les jupes arrière 13 et la jupe inférieure 14 ferment, de façon suffisamment étanche, l'espace compris entre la paroi avant 12, les parois latérales rigides 1 1 et les surfaces latérales et le fond de la tranchée, de sorte que l'injection de béton sous pression dans le coffrage constitué par les parois latérales rigides 11 et la paroi avant n'entraîne aucune fuite de béton dans la zone avant de creusement.

L'injection de béton a lieu de préférence à proximité de la paroi avant 12 et dans son plan médian. Elle est effectuée dans l'exemple décrit au moyen d'un tube 20 rapporté sur la paroi avant 12, s'étendant sur toute la hauteur de celle-ci et muni d'orifices 22 et 23 débouchant respectivement à l'extrémité inférieure 21 du tube 20, à proximité du bord inférieur 21 de la paroi avant 12, et en un point situé en partie inférieure de la paroi avant 12.

Le tube 20 est raccordé de façon connue en soi à son extrémité supérieure 24 à un dispositif d'alimentation en béton sous pression connu en lui-même et non représenté.

L'amenée du béton sous forte pression entre les parois latérales arrière 11 aurait pour effet de provoquer un débordement du béton par le haut hors de la tranchée s'il n'était prévu une jupe supérieure 16 de confinement du béton entre les parois latérales. Cette jupe supérieure 16 est positionnée de préférence à l'horizontal lors de l'utilisation du dispositif et définit la surface supérieure du voile à exécuter. Grâce à la présence de cette jupe supérieure 16, le béton peut être injecté sous une pression élevée dans la tranchée sans risque de débordement ; la longueur de la jupe 16 sera notamment choisie en fonction de la vitesse d'avancement, du débit d'injection du béton et de son temps de prise.

La jupe supérieure 16 est reliée au bord supérieur horizontal de la paroi avant 12 avec une possibilité de réglage en rotation autour de ce bord supérieur, de manière à permettre un positionnement horizontal de la jupe supérieure 16 lorsque la paroi avant 12 est inclinée dans le sens d'avancement F, comme représenté sur la figure 3. Dans cette position inclinée d'utilisation du dispositif, qui est adoptée lorsque la tranchée est profonde, comme cela est expliqué dans la suite, les jupes arrière 13 sont alors, de préférence, prolongées vers le bas au-delà de l'élément de coffrage 10, de manière à assurer au mieux l'étanchéité entre la zone avant de creusement et la zone arrière d'injection du béton.

De préférence, l'entraînement de l'élément de coffrage se fait au moyen d'un bras fixé sur la paroi avant 12 du côté opposé aux parois latérales arrière 11 et articulé à sa partie supérieure pour permettre un réglage de l'inclinaison de l'élément de coffrage.

La position inclinée de la paroi avant 12 permet de résister aux effets de la pression en fond de tranchée, qui tendent à chasser l'élément de coffrage en le faisant basculer dans le sens anti-horaire sur la figure 3. La résistance du dispositif 1 à la poussée du béton est améliorée si la jupe inférieure 14 est retenue par frottement sur le fond de la tranchée, si nécessaire à l'aide de dents de freinage 17 formant saillie sur sa face supérieure (ou inférieure en variante) et permettant d'opposer une résistance supplémentaire.

La pression du béton crée, puisque la jupe inférieure 14 empêche le basculement de la paroi avant dans le sens anti-horaire sur la figure 3, un effort sur le bras d'entraînement de l'élément de coffrage tendant à plaquer au sol le matériel utilisé pour déplacer le bras.

Avantageusement, le matériel utilisé pour creuser la tranchée sert également à entraîner l'élément de coffrage. Il peut s'agir d'une trancheuse 30 comme représenté sur la figure 4. L'efficacité de cette dernière est alors améliorée par l'effet de plaquage précité.

Le bras d'entraînement précité, référencé 40 sur la figure 4, est avantageusement monté à rotation autour d'un axe d'articulation horizontal à l'arrière d'une structure porteuse 31 solidaire de la trancheuse 30, de manière à permettre le positionnement dans l'inclinaison voulue de la paroi avant 12. La structure 31 porte des moyens de creusement 32 connus en eux-mêmes et non représentés en détail.

Le fonctionnement du dispositif selon l'invention, associé à une trancheuse, est le suivant.

A mesure de l'avancement de la trancheuse 30 et de l'élément de coffrage 10, du béton est injecté entre les parois latérales rigides 11 par le tube 20 et le voile V est ainsi exécuté en continu sans risque de contamination du béton liquide par des éboulements de la tranchée, puisque la mise en place du béton dans cette dernière s'effectue à l'abri de l'élément de coffrage 10.

Lorsque la tranchée est peu profonde, il n'est pas nécessaire d'incliner l'élément de coffrage pour résister aux forces de poussée exercées par le béton en fond de tranchée sur la paroi avant 12.

Par contre, pour des profondeurs de l'ordre de la dizaine de mètres ou plus, et pour bénéficier de l'effet de plaquage précité, on donne à la paroi avant une inclinaison de 10° ou plus vers l'avant par rapport à la verticale, afin de contrecarrer les efforts de poussée du béton en fond de tranchée sur la paroi avant, en augmentant la force d'appui sur le fond de la tranchée de l'élément de coffrage.

Le terme "béton", utilisé dans la description, doit s'entendre de façon large comme désignant également tout matériau de résistance mécanique élevée, par exemple un béton renforcé par fibres.

Dans un mode de réalisation préféré, l'invention préconise d'injecter dans le coffrage un béton capable d'une résistance à la compression d'au moins 100 bars et d'une résistance à la traction d'au moins 100 bars, et de précontraindre verticalement ce béton dans la tranchée.

On choisit par exemple le béton parmi les bétons de fibres ou les bétons dits de poudre réactive. La résistance à la compression du béton peut être notablement supérieure à 100 bars, mais dans la majorité des cas, il apparaît suffisant d'utiliser un béton ayant une résistance à la compression dans la gamme 100 - 300 bars.

De préférence, on précontraint le béton en introduisant de place en place dans le béton qui vient d'être injecté des armatures verticales (50) qui sont gaînées (51) pour être préservées du contact avec le béton à l'exception de leurs extrémités inférieures (52) aptes à servir d'ancrages dans le béton au fond de la tranchée et de leurs extrémités supérieures (53) aptes à être sollicitées pour tendre les armatures de façon en soi connue (écrous, plaques de répartition, etc...), les armatures sont par exemble des câbles ou des barres rectilignes ou recourbés à leur extrémité inférieure.

De préférence, on dispose ces armatures de place en place dans le plan médian vertical de la tranchée, au fur et à mesure de l'avancement de l'ouvrage et on les maintient provisoirement par tout moyen approprié (54).

La combinaison du coffrage, du choix du béton et des armatures précontraintes permet d'obtenir des résultats et des avantages très supérieurs à ceux obtenus avec le matériel connu et des bétons ordinaires, mêmes renforcés par des armatures passives.

L'invention permet par exemple de réaliser des parois moulées sensiblement moins épaisses que les parois obtenues classiquement mais présentant des performances au moins équivalentes.

Bien entendu, l'invention n'est pas limitée à l'exemple de réalisation décrit. On peut remplacer la trancheuse par d'autres matériels d'excavation connus, ou simplement monter le dispositif à l'arrière d'un tracteur dans une tranchée préalablement creusée.


Anspruch[de]
  1. Vorrichtung zur Herstellung einer Betonschlitzwand entsprechend dem Aushub des Schlitzes, welche ein Element (10) umfaßt, das an der Hinterseite einer das Aushubwerkzeug aufweisenden Maschine (30) befestigt ist', um hinter dem Aushubwerkzeug in dem Schlitz verschoben zu werden, wobei dieses Element dazu konzipiert ist, eine Dichtheit zwischen einer vorderen Zone (A), wo das Aushubwerkzeug in Betrieb ist, und einer hinteren Zone (B), wo der Beton in den zuvor vom Werkzeug ausgehobenen Schlitz (T) eingeführt wird, herzustellen, und wobei dieses Element eine vordere steife Wandung (12), eine Schürze (14), welche diese steife Wandung nach unten verlängert und welche dazu gestaltet ist, sich auf die Sohle des Schlitzes aufzudrücken, und seitliche Schürzen (13), welche dazu gestaltet sind, sich elastisch auf den seitlichen Wandungen des Schlitzes aufzudrücken, umfaßt, dadurch gekennzeichnet, daß das Element zwischen der vorderen Wandung (12) und den seitlichen Schürzen (13) seitliche steife Wandungen (11) umfaßt, die sich parallel zwischen diesen und senkrecht zu der vorderen Wandung erstrecken und die mit der vorderen Wandung zusammenwirken, um eine Schalung zu bilden, bei welcher die Dichtheit durch die vordere Wandung und die Schürzen sichergestellt wird, wobei Mittel vorgesehen sind, um den flüssigen Beton unter Druck in diese Schalung zu injizieren und zwar von der Nähe des niedrig gelegenen Teils der vorderen Wandung ab, so daß das Einbringen dieses Betons in den Schlitz vonstatten geht ohne Gefahr einer Verschmutzung des flüssigen Betons durch Abbröckelungen des Schlitzes.
  2. Vorrichtung nach Anspruch 1, dadurch gekennzeichnet, daß die vordere Wandung (12) an ihrem höher gelegenen Teil mit einer höher gelegenen Schürze (16) versehen ist, welche sich zwischen den seitlichen steifen Wandungen (11) erstreckt und dazu bestimmt ist, den Überlauf des Betons bei seiner Injektion unter Druck zu vermeiden.
  3. Vorrichtung nach Anspruch 1 oder 2, dadurch gekennzeichnet, daß das Element (10) an die Maschine (30) durch eine gelenkige Verbindung gebunden ist, welche geeignet ist, eine Regelung der Neigung des Elements nach vorne bei dessen Fortschreiten in dem Schlitz zuzulassen, um die Beständigkeit des Elements gegen die aufgrund des Drucks des Betons an der Sohle des Schlitzes vorhandenen Druckkräfte zu verbessern.
  4. Vorrichtung nach einem der Ansprüche 1 bis 3, dadurch gekennzeichnet, daß die niedrig gelegene Schürze (14) mit einer Bremse (17) versehen ist, die geeignet ist, eine Kraft auszuüben, welche dazu dient, sich dem Fortbewegen des Elements im Schlitz entgegenzusetzen.
  5. Vorrichtung nach Anspruch 4, dadurch gekennzeichnet, daß die Bremse aus einem oder mehreren Bremszähnen (17) gebildet ist, welcher/welche auf der Oberfläche der niedrig gelegenen Schürze vorspringt/-en.
  6. Vorrichtung nach einem der Ansprüche 1 bis 5, dadurch gekennzeichnet, daß die Injektionsmittel ein Rohr (20) aufweisen, welches auf der vorderen Wandung (12) aufsetzt, sich in der Höhe dieser Wandung erstreckt und mit öffnungen (22,23) versehen ist, die im Bereich des niedrig gelegenen Drittels der vorderen Wandung herauskommen.
  7. Vorrichtung nach einem der Ansprüche 1 bis 6, dadurch gekennzeichnet, daß sie Bewehrungen (50) zum Einführen in den Beton vor seinem Erstarren von Stelle zu Stelle umfaßt, wobei diese Bewehrungen vertikale Teile aufweisen, die ummantelt (51) sind, um vor dem Kontakt mit dem Beton geschützt zu sein, mit Ausnahme ihrer niedrig gelegenen Endglieder (52), die dazu geeignet sind, als Ankerelemente in dem Beton an der Sohle des Schlitzes zu dienen und ihrer höher gelegenen Endglieder (53), die dazu geeignet sind, zum Spannen der Bewehrungen gegriffen zu werden, und Mittel umfaßt, um eine vertikale Zugkraft auf die Bewehrungen auszuüben.
  8. Verfahren zur fortlaufenden Herstellung einer Betonschlitzwand durch Realisierung einer Vorrichtung nach einem der Ansprüche 1 bis 7, dadurch gekennzeichnet, daß man einen Beton verwendet, der eine Druckbeständigkeit von mindestens 100 bar und eine Zugkraftbeständigkeit von mindestens 100 bar aufweist, und daß man den Beton in dem Schlitz vorspannt.
  9. Verfahren nach Anspruch 8, dadurch gekennzeichnet, daß man in den eben eingespritzten Beton vertikale Bewehrungen einführt, die ummantelt sind, um vor dem Kontakt mit dem Beton geschützt zu sein, mit Ausnahme ihrer niedrig gelegenen Endglieder, die dazu geeignet sind, als Ankerelemente in dem Beton an der Sohle des Schlitzes zu dienen und ihrer höher gelegenen Endglieder, die dazu geeignet sind, zum Spannen der Bewehrungen gegriffen zu werden, und daß man eine vertikale Zugkraft auf diese Bewehrungen ausübt.
  10. Verfahren nach Anspruch 9, dadurch gekennzeichnet, daß man die Bewehrungen von Stelle zu Stelle in der medianen vertikalen Ebene des Schlitzes anordnet.
Anspruch[en]
  1. Apparatus for constructing a concrete wall in a trench as the trench is being dug, the apparatus comprising an element (10) fixed at the back of the machine (30) which includes the digging tool so to be moved along the trench behind the digging tool, said element being designed to provide sealing between a front zone (A) in which the digging tool operates and a rear zone (B) in which concrete is inserted into the trench (T) previously dug by the tool, the element comprising a rigid front wall (12), a skirt (14) which extends said rigid wall downwards and which is shaped to bear against the bottom of the trench, and side skirts (13) shaped to bear resiliently against the side walls of the trench, the apparatus being characterized in that said element comprises, between said front wall (12) and said side skirts (13), rigid side walls(11) which extend parallel to each other perpendicularly to the front wall and which co-operate with said front wall to constitute shuttering in which sealing is provided by the front wall and by said skirts, means being provided to inject liquid concrete under pressure into the shuttering from close to the bottom portion of the front wall so that concrete is put into the trench without any risk of the liquid concrete being contaminated by falling-in from the trench.
  2. Apparatus according to claim 1, characterized in that the front wall (12) is provided at its top with a top skirt (16) extending between said rigid side walls(11) and designed to prevent the concrete overflowing while it is being injected under pressure.
  3. Apparatus according to claim 1 or claim 2, characterized in that said element (10) is connected to said machine (30) by a hinged link suitable for enabling the forward inclination of said element to be adjusted while it is progressing along the trench so as to improve the resistance of the element to thrust forces due to the pressure of the concrete at the bottom of the trench.
  4. Apparatus according to any one of claims 1 to 3, characterized in that the bottom skirt (14) is provided with a brake (17) suitable for exerting a force opposing the advance of the element in the trench.
  5. Apparatus according to claim 4, characterized in that the brake is constituted by one or more brake teeth (17) projecting from the surface of the bottom skirt.
  6. Apparatus according to any one of claims 1 to 5, characterized in that said injection means comprise a tube (20) fitted on the front wall (12), extending vertically along said wall, and provided with openings (22, 23) opening out into the bottom third region of said front wall.
  7. Apparatus according to any one of claims 1 to 6, characterized in that it comprises reinforcement (50) for insertion at intervals into the concrete before its sets, said reinforcement presenting vertical portions that are sheathed (51) to be preserved from contact with the concrete except at their bottom ends (52) suitable for acting as anchors in the concrete at the bottom of the trench, and except for their top ends (53) suitable for being stressed to tension the reinforcement, the apparatus also comprising means for exerting vertical traction on the reinforcement.
  8. A method of continuously constructing a concrete wall by implementing apparatus according to any one of claims 1 to 7, the method being characterized in that the concrete used presents compression strength of not less than 100 bars and traction strength of not less than 100 bars, and in that the concrete is prestressed in the trench.
  9. A method according to claim 8, characterized in that the concrete which has just been injected has vertical reinforcement inserted therein, which reinforcement is sheathed so as to be protected from coming into contact with the concrete, except for the bottom ends thereof which are suitable for acting as anchors in the concrete at the bottom of the trench, and except for the top ends thereof which are suitable for being stressed to tension the reinforcement, and in that vertical traction is exerted on said reinforcement.
  10. A method according to claim 9, characterized in that the reinforcement is placed at intervals in the vertical mid-plane of the trench.
Anspruch[fr]
  1. Dispositif pour l'exécution d'un voile en béton dans une tranchée au fur et à mesure du creusement de la tranchée, qui comprend un élément (10) fixé à l'arrière d'une machine (30) qui comporte l'outil de creusement pour être déplacé dans la tranchée à la suite de l'outil de creusement, cet élément étant conçu pour établir une étanchéité entre une zone avant (A) où fonctionne l'outil de creusement et une zone arrière (B) où le béton est introduit dans la tranchée (T) précédemment creusée par l'outil, et cet élément comprenant une paroi avant rigide (12), une jupe (14) qui prolonge vers le bas cette paroi rigide et qui est conformée pour s'appliquer sur le fond de la tranchée et des jupes latérales (13) conformées pour s'appliquer élastiquement sur les parois latérales de la tranchée, caractérisé en ce que ledit élément comprend entre ladite paroi avant (12) et lesdites jupes latérales (13) des parois latérales rigides (11) qui s'étendent parallèlement entre elles perpendiculairement à la paroi avant et qui coopèrent avec ladite paroi avant pour constituer un coffrage dont l'étanchéité est assurée par la paroi avant et lesdites jupes, des moyens étant prévus pour injecter du béton liquide sous pression dans ce coffrage, à partir de la proximité de la partie inférieure de la paroi avant, en sorte que la mise en place de ce béton dans la tranchée se passe sans risque de contamination du béton liquide par des éboulements de la tranchée.
  2. Dispositif selon la revendication 1, caractérisé en ce que la paroi avant (12) est munie à sa partie supérieure d'une jupe supérieure (16) s'étendant entre lesdites parois latérales rigides (11) et destinée à éviter le débordement du béton lors de son injection sous pression.
  3. Dispositif selon la revendication 1 ou 2 caractérisé en ce que ledit élément (10) est relié à ladite machine (30) par une liaison articulée, propre à permettre un réglage de l'inclinaison dudit élément vers l'avant lors de sa progression dans la tranchée, de manière à améliorer la résistance de l'élément aux forces de poussée dues à la pression du béton en fond de tranchée.
  4. Dispositif selon l'une des revendications 1 à 3, caractérisé en ce que la jupe inférieure (14) est munie d'un frein (17) propre à exercer un effort tendant à s'opposer à l'avancement de l'élément dans la tranchée.
  5. Dispositif selon la revendication 4, caractérisé en ce que le frein est constitué par une ou plusieurs dents de freinage (17) formant saillie sur la surface de la jupe inférieure.
  6. Dispositif selon l'une des revendications 1 à 5, caractérisé en ce que lesdits moyens d'injection comportent un tube (20) rapporté sur la paroi avant (12), s'étendant dans la hauteur de cette paroi et muni d'orifices (22,23) débouchant dans la région du tiers inférieur de ladite paroi avant.
  7. Dispositif selon l'une des revendications 1 à 6, caractérisé en ce qu'il comprend des armatures (50) à introduire de place en place dans le béton avant sa prise, ces armatures présentant des parties verticales qui sont gainées (51) pour être préservées du contact avec le béton à l'exception de leurs extrémités inférieures (52) aptes à servir d'ancrages dans le béton au fond de la tranchée et de leurs extrémités supérieures (53) aptes à être sollicitées pour tendre les armatures. et des moyens pour exercer une traction verticale sur les armatures.
  8. Procédé pour l'exécution en continu d'un voile de béton par la mise en oeuvre d'un dispositif selon l'une des revendications 1 à 7. caractérisé en ce qu'on utilise un béton présentant une résistance à la compression d'au moins 100 bars et une résistance à la traction d'au moins 100 bars et en ce qu'on précontraint le béton dans la tranchée.
  9. Procédé selon la revendication 8, caractérisé en ce qu'on introduit dans le béton qui vient d'être injecté des armatures verticales qui sont gainées pour être préservées du contact avec le béton à l'exception de leurs extrémités inférieures aptes à servir d'ancrages dans le béton au fond de la tranchée et de leurs extrémités supérieures aptes à être sollicitées pour tendre les armatures, et en ce qu'on exerce une traction verticale sur ces armatures.
  10. Procédé selon la revendication 9, caractérisé en ce qu'on dispose les armatures de place en place dans le plan médian vertical de la tranchée.






IPC
A Täglicher Lebensbedarf
B Arbeitsverfahren; Transportieren
C Chemie; Hüttenwesen
D Textilien; Papier
E Bauwesen; Erdbohren; Bergbau
F Maschinenbau; Beleuchtung; Heizung; Waffen; Sprengen
G Physik
H Elektrotechnik

Anmelder
Datum

Patentrecherche

Patent Zeichnungen (PDF)

Copyright © 2008 Patent-De Alle Rechte vorbehalten. eMail: info@patent-de.com