PatentDe  


Dokumentenidentifikation EP1708054 16.11.2006
EP-Veröffentlichungsnummer 0001708054
Titel Analoganzeigeuhr, die fähig ist, ein Datum eines Kalender in einen anderen Kalendar zu umsetzen
Anmelder Asulab S.A., Marin, CH
Erfinder Vuilleumier, Alain, 2300 La Chaux-de-Fonds, CH;
Born, Jean-Jacques, 1110 Morges, CH
Vertreter derzeit kein Vertreter bestellt
Vertragsstaaten AT, BE, BG, CH, CY, CZ, DE, DK, EE, ES, FI, FR, GB, GR, HU, IE, IS, IT, LI, LT, LU, MC, NL, PL, PT, RO, SE, SI, SK, TR
Sprache des Dokument FR
EP-Anmeldetag 30.03.2005
EP-Aktenzeichen 050068535
EP-Offenlegungsdatum 04.10.2006
Veröffentlichungstag im Patentblatt 16.11.2006
IPC-Hauptklasse G04G 9/00(2006.01)A, F, I, 20060905, B, H, EP
IPC-Nebenklasse G04C 17/00(2006.01)A, L, I, 20060905, B, H, EP   G04B 19/26(2006.01)A, L, I, 20060905, B, H, EP   

Beschreibung[fr]
Arrière-plan de l'invention

La présente invention concerne une pièce d'horlogerie électronique, notamment une montre-bracelet, comportant des moyens manuels de commande pour sélectionner différents modes et un affichage analogique pourvu d'indicateurs entraînés séparément par des moteurs électriques pour indiquer l'heure sur un cadran dans un mode horaire et d'autres informations dans un ou plusieurs autres modes, lesdits indicateurs comprenant au moins une aiguille des heures et une aiguille des minutes.

Une montre-bracelet astronomique présentant ces caractéristiques est décrite dans la demande de brevet EP 949 549 et peut afficher, au moyen des aiguilles des heures et des minutes, différentes indications astronomiques dans différents modes sélectionnés par l'utilisateur. En dehors du mode horaire, la fonction principale de chacun des autres modes est d'indiquer par une aiguille la direction d'un astre du système solaire par rapport au zodiaque, lequel est figuré sur le cadran. La montre peut aussi afficher des dates, notamment au moyen d'un affichage numérique, et fournir les indications astronomiques susmentionnées pour des dates passées ou futures.

D'autre part, on connaît des pièces d'horlogerie électroniques à affichage numérique à cellules électro-optiques qui sont capables d'afficher une grande variété de grandeurs astronomiques, ainsi que des dates. On trouve des descriptions de telles pièces dans les publications de brevets US 5 457 663 , US 6 580 663 et JP 56-074683 , par exemple. Toutefois, ces affichages sont nécessairement complexes et difficiles à lire, de sorte que la compréhension n'est pas toujours sûre.

Résumé de l'invention

Une idée de base de la présente invention consiste à doter une pièce d'horlogerie de moyens pour convertir des dates d'un calendrier à un autre et à utiliser les organes d'affichage pour afficher, d'une manière simple et claire, tantôt l'heure, tantôt une date selon le premier calendrier, et tantôt la date correspondante dans le second calendrier.

Plus particulièrement, l'invention concerne une pièce d'horlogerie du genre indiqué en préambule ci-dessus, caractérisée en ce que lesdits indicateurs sont agencés pour donner une indication de quantième, de mois et d'année et en ce qu'au moins l'un des modes à sélectionner est un mode de conversion d'une date donnée d'un premier calendrier en date correspondante d'un second calendrier, dans lequel ladite date correspondante est fournie par des circuits électroniques de ta pièce d'horlogerie et est affichée par au moins certains des indicateurs.

Dans une forme de réalisation particulière de l'invention, le sélecteur de mode comporte au moins une position définissant un mode d'évènement, dans lequel ladite date donnée est celle d'un évènement dudit premier calendrier, les indicateurs indiquant sur commande la date correspondant dans le second calendrier. Il peut s'agir par exemple de convertir et afficher en calendrier grégorien la date du Nouvel An chinois de l'année courante ou d'une année passée ou future, ou de convertir et afficher dans un autre calendrier la date d'une fête mobile du calendrier grégorien, par exemple Pâques ou une fête dont la date dépend de celle de Pâques.

Description sommaire des dessins

D'autres caractéristiques et avantages de la présente invention ressortiront de la description suivante, qui présente deux formes de réalisation avantageuses à titre d'exemples non limitafifs en se référant aux dessins annexés, dans lesquels :

  • la figure 1 est une vue en plan schématique d'une première forme de réalisation d'une montre-bracelet selon l'invention, dans un mode d'affichage horaire,
  • la figure 2 représente un disque de quantième et de lune de la montre,
  • la figure 3 représente la montre de la figure 1, affichant la date du Nouvel An chinois de l'année en cours,
  • la figure 4 représente la montre de la figure 1, affichant la date du Nouvel An chinois d'une année antérieure,
  • la figure 5 représente la montre de la figure 1 dans un mode d'affichage astronomique,
  • 1a figure 6 représente la montre de la figure 1 dans un mode d'affichage de lune,
  • la figure 7 est une vue en plan schématique d'une deuxième forme de réalisation d'une montre-bracelet selon l'invention, dans un mode d'affichage normal basé sur le calendrier grégorien,
  • la figure 8 représente la montre de la figure 7, dans un mode d'affichage de l'année grégorienne, et
  • la figure 9 représente la montre de la figure 7, dans un mode d'affichage de l'année chinoise.

Description détaillée de deux formes de réalisation de l'invention

Dans la première forme de réalisation illustrée par les figures 1 à 6, la montre 20 a une boîte constituée comme celle de la montre décrite dans la demande de brevet EP 949 549 , avec une lunette tournante 21 qui entoure la glace et le cadran 22, et une couronne extérieure 23 liée à une tige rotative de commande qui possède plusieurs positions axiales, dont l'une est une position poussée qui ferme un contact électrique, la tige et la couronne étant ensuite ramenées à une position neutre par un ressort. La lunette tournante 21 et la couronne 23 constituent les moyens manuels de commande de la montre.

Le cadran 22 est associé à un affichage analogique de l'heure, comprenant un tour d'heures classique 25 et des aiguilles d'heures 26, de minutes 27 et de secondes 28 ayant un axe de rotation commun 29 au centre du cadran. La montre a un outre un affichage de calendrier comprenant un disque de quantième 32, dont une petite portion est visible dans un guichet 33 du cadran, et un disque indicateur de mois 34 qui présente un index 35 en regard d'une échelle des mois 36. Dans cet exemple, les deux indicateurs de calendrier 32 et 34 tournent autour de l'axe 29 des aiguilles, mais une disposition différente est évidemment possible. Les cinq indicateurs formés par les aiguilles 26 à 28 et les disques 32 et 34 sont entraînés individuellement, avec des engrenages démultiplicateurs appropriés, par cinq moteurs électriques pas à pas qui sont pilotés par les circuits électroniques de la montre.

Le disque indicateur de quantième 32, qui est représenté plus particulièrement à la figure 2, est conçu de façon à pouvoir indiquer dans le guichet 33 non seulement le quantième, mais également les phases de la lune. C'est pourquoi la série des quantièmes (portant la référence 37) de 1 à 31 n'occupe qu'une partie d'une circonférence du disque, tandis que le reste de cette circonférence est occupé par un champ sombre 38 au milieu duquel se trouve une image circulaire 39 de la lune, de couleur claire. De manière connue dans ce type d'affichage des phases de la lune, le guichet 33 a une forme allongée dont les deux extrémités 40 et 41 sont convexes du côté de l'intérieur du guichet, afin d'empiéter successivement sur l'image 39 de la lune pour représenter son aspect dans le ciel à la date présente. Le disque 32 est entraîné par son moteur électrique avec un rapport de démultiplication très élevé, par exemple de l'ordre de 1:1000, ce qui lui permet d'afficher un nombre élevé de positions différentes de l'image 39 de la lune dans le guichet 33, notamment une position différente chaque jour.

A l'intérieur du tour d'heures 25, le cadran 22 est divisé en douze secteurs égaux dans lesquels sont inscrits respectivement les noms latins des constellations 44 du zodiaque occidental et les noms anglais des constellations 45 du zodiaque chinois, qui sont aussi les rameaux terrestres utilisés pour nommer les années du calendrier luni-solaire chinois : rat (rat), ox (boeuf), tiger (tigre), hare (lièvre), dragon (dragon), snake (serpent), horse (cheval), goat (chèvre), monkey (singe), rooster (coq), dog (chien) et pig (cochon).

La lunette tournante 21 sert de sélecteur des différents modes de fonctionnement de la montre 20. Celle-ci est dotée de fonctions astronomiques déjà décrites dans la demande de brevet EP 949 549 mentionnée plus haut, qui est incorporée ici par référence et à laquelle le lecteur pourra se référer pour plus de détails en ce qui concerne les fonctions astronomiques décrites ci-dessous et la construction de la montre en rapport avec ces fonctions. On se bomera ici à mentionner que les différentes positions de la lunette, pour sélectionner les modes de fonctionnement, peuvent d'être détectées et indiquées aux circuits électroniques de la montre par n'importe quel dispositif connu, par exemple celui de la montre décrite dans la demande de brevet EP 738 944 , qui est constitué par des aimants inclus dans la lunette et des contacts Reed placés à l'intérieur de la montre.

Le cadran porte en outre un jeu de quatre symboles 46 décalés mutuellement de 90° et représentant respectivement le solstice d'hiver, l'équinoxe de printemps, le solstice d'été et l'équinoxe d'automne.

La montre 20 a un mode de fonctionnement normal et douze modes de fonctionnement particuliers, pour lesquels douze symboles correspondants sont répartis à intervalles égaux sur la lunette 21. Ces symboles sont celui du soleil 50, les symboles 51 à 59 des neuf planètes du système solaire, le symbole 60 de la lune et un symbole 61 du Nouvel An chinois.

Dans le mode normal, la lunette 21 peut être dans une position quelconque, car la montre se remet automatiquement dans ce mode normal après une durée prédéterminée (par exemple 10 secondes) passée dans un autre mode. Comme le montre la figure 1, les aiguilles 26 à 28 indiquent alors l'heure courante, le disque 32 indique soit le quantième actuel, soit la phase de lune si le dernier mode sélectionné était le mode Lune, et le disque 34 indique par son index 35 le mois, ou plus précisément la date le long de l'échelle des mois 36.

Lorsqu'on amène l'un des symboles 50 à 61 en face de l'index 62 placé à 12 h sur le cadran, l'affichage reste en mode normal. C'est seulement lorsqu'on effectue une brève pression sur la couronne 23 que le mode correspondant au symbole s'enclenche, pour la durée susmentionnée, puis la montre revient au mode normal.

La figure 3 représente le type d'affichage obtenu dans le mode de Nouvel An chinois (mode de fête), qui est sélectionné en plaçant le symbole correspondant 61 en face de l'index 62 du cadran et qui est enclenché par une brève pression (représentée par la flèche P) sur la couronne 23. L'affichage indique alors la date grégorienne du Nouvel An chinois de l'année courante de la manière suivante : les disques 32 et 34 indiquent respectivement le quantième 37 et le mois dans le calendrier grégorien, tandis que les deux derniers chiffres de l'année grégorienne sont indiqués par les aiguilles 26 et 27 en face des chiffres du tour d'heures 25, l'aiguille 26 indiquant le chiffre des dizaines (en l'occurrence 0) et l'aiguille 28 indiquant le chiffre des unités (en l'occurrence 5). Pour sa part, l'aiguille des secondes 28 se positionne par rapport aux secteurs représentant les rameaux terrestres des années chinoises, en indiquant le rameaux terrestre de l'année qui suit le Nouvel An ou, comme le montre la figure 3, en se plaçant à la limite des deux secteurs dont les rameaux terrestres correspondent à l'année précédente et l'année suivante. Dans le cas représenté à la figure 3, l'affichage représente un Nouvel An chinois à la date du 9 février 2005, marquant l'entrée dans l'année du Coq.

Dans ce mode, une rotation de la couronne 23 dans sa position neutre a pour effet d'incrémenter l'année si l'on tourne la couronne dans le sens de la flèche R, ou de la décrémenter en cas de rotation dans le sens inverse. L'utilisateur peut ainsi faire afficher la date grégorienne du Nouvel An chinois dans une gamme de cent ans, s'étendant ici de 1951 à 2050. Par exemple dans la figure 4, les éléments indicateurs 26, 27, 28. 32 et 35 montrent qu'en 1985 le Nouvel An chinois tombait le 20 février et constituait le passage de l'année du Rat à l'année du Boeuf.

L'utilisateur peut ensuite choisir une autre année, en faisant tourner la couronne 23, ou revenir à l'année courante par une nouvelle pression P sur la couronne. Si l'on n'agit pas sur les organes de commande 21 et 23 pendant la durée prédéterminée mentionnée plus haut, l'affichage revient au mode normal.

Pour afficher la date du Nouvel An chinois comme on vient de le décrire, les circuits électroniques de la montre pilotent les cinq moteurs de l'affichage à partir de cinq variables correspondantes qui sont enregistrées sous la forme d'une table dans une mémoire non volatile. La navigation ligne par ligne dans cette table peut être commandée simplement à l'aide de deux interrupteurs actionnés par rotation de la tige associée à la couronne 23. Il s'agit de techniques bien connues des gens du métier et qui n'ont donc pas besoin d'être décrites en détail ici.

On comprendra aisément que le mode de fonctionnement qui vient d'être décrit n'est pas limité à l'affichage d'une ou plusieurs dates du Nouvel An chinois, puisqu'il peut être utilisé de la même manière pour afficher la date grégorienne de n'importe quel événement dans l'année, dans la mesure où les dates successives de cet évènement peuvent être mémorisées au préalable ou calculées par un algorithme dans les circuits électroniques de la montre. On peut aussi prévoir qu'une même montre puisse afficher les dates de différents évènements mobiles, représentés par différents symboles sur la lunette 21 pour représenter différents modes correspondants à ces événements, le mot « évènement» pouvant signifier une fête ou toute date caractéristique d'un calendrier non grégorien, par exemple l'entrée dans un mois particulier tel que le mois de Ramadan.

Les modes astronomiques représentés par les symboles 50 du soleil et 51, 52, 54, 55, 56, 67, 58 et 59 des planètes autres que la terre ont l'effet suivant : l'aiguille des secondes 28 se déplace jusqu'à une position où elle indique sur le cadran la position actuelle de l'astre sélectionné dans le zodiaque. L'affichage se présente alors comme le montre la figure 5, les aiguilles 26 à 28 continuant à indiquer l'heure courante. Dans une variante non prévue ici, l'aiguille 28 pourrait aussi indiquer la position de la planète concernée à une date passée ou future, sélectionnée par rotation de la couronne 30, comme cela est décrit dans la demande EP 949 549 .

Dans le mode Terre correspondant au symbole 53, l'affichage reste en mode normal avec indication du quantième dans le guichet 33, c'est-à-dire que si la phase de lune est affichée, comme dans le cas de la figure 1, elle est remplacée par l'indication du quantième actuel. Ainsi, l'utilisateur peut choisir d'afficher en permanence soit le quantième en sélectionnant le mode Terre, soit la phase de lune en sélectionnant le mode Lune et en laissant la montre revenir au mode normal.

Dans le mode Lune représenté par le symbole 60, l'affichage prend la configuration représentée à la figure 6, où l'aiguille des secondes 28 indique la direction de la lune par rapport au zodiaque 44, tandis que le disque de quantième 32 indique non pas la date, mais l'âge de la lune, autrement dit le quantième dans le mois lunaire. Cette indication est remplacée par celle de la phase de lune lorsque la montre revient automatiquement au mode normal.

Dans une variante de la forme de réalisation décrite ci-dessus, le cadran et les organes d'affichage peuvent être agencés pour afficher, dans le mode normal, les dates selon le calendrier chinois ou un autre calendrier, par exemple hébraïque ou musulman, au lieu du calendrier grégorien.

Dans la deuxième forme de réalisation illustrée par les figures 7 à 9, il s'agit d'une montre électronique 70, dont la construction mécanique est similaire à celle de la montre 20 décrite ci-dessus, sauf que les deux disques d'affichage 32 et 34 de cette dernière sont remplacés par deux disques concentriques adjacents 72 et 74 destinés à afficher les quantièmes et d'autres nombres à deux chiffres dans un guichet 73, chacun de ces disques portant au moins une série de chiffres de 0 à 9. Une autre différence est que la lunette tournante 21 n'a ici que huit positions, correspondant à huit modes de fonctionnement qu'on définira ci-dessous.

La montre 70 est agencée pour convertir et afficher des dates du calendrier grégorien en dates du calendrier luni-solaire chinois et vice versa. En conséquence, les organes manuels de commande 21 et 23 sont agencés pour permettre à l'utilisateur de sélectionner les valeurs composant une date d'un premier de ces calendriers, puis de faire afficher les valeurs de la date correspondante dans l'autre calendrier. De leur côté, les organes d'affichage sont évidemment agencés pour pouvoir afficher lesdites valeurs, en l'occurrence d'une manière séquentielle comme on le décrira ci-dessous.

La lunette tournante 21 fonctionnant comme sélecteur de mode comporte, pour la sélection ou l'affichage d'une date grégorienne, trois positions représentées par les symboles 75 à 77 intitulés DAY (jour), MONTH (mois) et YEAR (année). De même, pour sélectionner ou afficher une date du calendrier chinois, la lunette porte quatre symboles 78 à 81 caractérisés par un graphisme différent des précédents et intitulé DAY, MONTH, YEAR et CYCLE. La huitième position de la lunette 21. marquée par un symbole 82, peut correspondre à un mode quelconque, par exemple un mode d'initialisation de la montre, qui n'a pas besoin d'être décrit ici.

Les organes d'affichage comprennent, outre les disques susmentionnés 72 et 74, les aiguilles des heures 26, des minutes 27 et des secondes 28 comme dans l'exemple précédent. A l'intérieur du tour d'heures 25, le cadran 22 porte deux échelles circulaires concentriques servant à indiquer la dénomination chinoise des années dans chaque cycle traditionnel de soixante ans du calendrier chinois. Une première échelle 84 est divisée en dix secteurs égaux dans lesquels sont inscrits les noms des dix troncs célestes, tandis que la seconde échelle 85 est divisée en douze secteurs égaux portant les noms des douze rameaux terrestres. La région intérieure du cadran porte encore un symbole 86 représentant le mois lunaire supplémentaire ou mois bis (LEAP MONTH) du calendrier chinois, et deux symboles 87 et 88 représentant le 20ème siècle et le 21ème siècle du calendrier grégorien.

Pour convertir une date grégorienne en date correspondante du calendrier luni-solaire chinois, la montre 70 opère de la manière suivante. Supposons que la date présente soit le 10 mars 2005. Initialement, l'affichage se trouve dans le mode normal représenté à la figure 7, la montre revenant automatiquement à ce mode à partir de n'importe quel autre mode si aucune manipulation des organes de commande 21 et 23 n'est faite pendant une durée préprogrammée, par exemple dix secondes. Les aiguilles 26 à 28 indiquent l'heure courante de la manière habituelle sur le tour d'heures 25, tandis que les disques 72 et 74 indiquent le quantième actuel 10 dans guichet 73. Pour sélectionner le quantième grégorien, l'utilisateur s'assure que le symbole correspondant 75 se trouve bien en face de l'index principal 62, puis il presse brièvement la couronne 23. Les aiguilles 26 à 28 se superposent alors en face de l'index 62 et du symbole 75 pour indiquer l'entrée dans le mode de quantième grégorien, ce dernier restant affiché dans le guichet 73. Si l'utilisateur voulait choisir une autre date grégorienne, par exemple celle de Noël, il devrait faire, tourner la couronne 23 dans un sens ou dans l'autre pour incrémenter ou décrémenter le quantième jusqu'à ce que 25 apparaisse dans le guichet 73. On sélectionne ensuite le mois grégorien en plaçant le symbole correspondant 76 en face de l'index 62 et l'on presse la couronne 23. Le numéro du mois présent, c'est-à-dire 03, est alors affiché dans le guichet 73, tandis que les aiguilles restent superposées en face de l'index 62. Si l'on voulait sélectionner la date de Noël, il suffirait de faire tourner la couronne 23 jusqu'à ce que le nombre 12 correspondant à décembre apparaisse dans le guichet 73. Enfin, pour sélectionner l'année grégorienne, on place le symbole correspondant 77 en face de l'index 62 et l'on presse à nouveau la couronne 23. L'affichage se présente alors comme le montre la figure 8 : les disques 72 et 74 affichent 05 dans le guichet 73, c'est-à-dire les chiffres des dizaines et des unités du numéro de l'année, tandis que l'aiguille des secondes 28 se place sur le symbole 88 pour indiquer le siècle. Là aussi, on pourrait choisir une autre année en faisant tourner la couronne 23.

La date grégorienne ainsi sélectionnée est mémorisée dans la montre et pourra être convertie en date du calendrier chinois immédiatement ou plus tard, même si la montre est revenue au mode normal entre-temps. A cet effet, on fait tourner la lunette 21 pour placer le symbole 78 du quantième lunaire chinois en face de l'index 62 et l'on presse la couronne 23. Le quantième lunaire, compté à partir du jour de la nouvelle lune qui marque le début du mois lunaire, est indiqué dans le guichet 73 par les disques 72 et 74, tandis que les aiguilles 26 à 28 restent superposées en face de l'index 62 et du symbole 78. On place ensuite le symbole 79 du mois lunaire en face de l'index 62 et l'on presse à nouveau la couronne 23. Le numéro du mois lunaire dans l'année chinoise est alors affiché dans le guichet 73. S'il s'agit d'un mois normal, les trois aiguilles 26 à 28 restent en face de l'index 62. Par contre, s'il s'agit d'un mois supplémentaire (mois bis), dont on rappelle qu'il porte le même numéro que le mois lunaire précédent, l'aiguille des secondes 28 l'indique en se plaçant sur le symbole correspondant 86.

On fait ensuite tourner la lunette 21 pour amener le symbole 80 de l'année chinoise en face de l'index 62 et l'on presse la couronne 23. Pour la date grégorienne du 10 mars 2005, par exemple, l'affichage se présente alors comme le montre la figure 9. Dans le guichet 73, les disques 72 et 74 indiquent qu'il s'agit de la 22ème année du cycle actuel de soixante ans du calendrier chinois, les aiguilles des heures 26 et des minutes 27 pointent sur les échelles 84 et 85 les noms respectifs du tronc céleste et du rameau terrestre qui composent le nom de l'année concernée. Pendant ce temps, l'aiguille des secondes 28 reste pointée en direction de l'index 62 et du symbole 80 du mode année. Si l'utilisateur le désire, en faisant tourner la lunette 21 pour amener le symbole de cycle 81 en face de l'index 62 et en pressant la couronne 23, il peut faire afficher dans le guichet 73 le numéro du cycle de soixante ans dans le calendrier chinois, tandis que les trois aiguilles restent superposées en face de l'index 62.

Inversement, la montre 70 peut convertir de la même façon une date sélectionnée du calendrier chinois en une date grégorienne, étant donné que les circuits électroniques de la montre contiennent une table ou un algorithme de correspondance entre ces dates sur un grand nombre d'années, s'étendant de l'année 1900 à l'année 2099 dans le présent exemple. On sélectionne la date chinoise concernée en plaçant en face de l'index 62 successivement les symboles 78, 79, 80 et 81 (s'il le faut) et en actionnant la couronne 23 à chaque fois comme on l'a décrit plus haut. On affiche ensuite les valeurs de la date grégorienne correspondante en amenant successivement les symboles 75, 76 et 77 en face de l'index 62. L'affichage de chaque valeur de la date dans le calendrier chinois et dans le calendrier grégorien se présente comme on l'a décrit plus haut.

Bien entendu, une montre telle que la montre 70 décrite ci-dessus peut être conçue pour convertir des dates entre d'autres calendriers, par exemple entre le calendrier grégorien et le calendrier luni-solaire juif, entre le calendrier lunaire musulman et le calendrier luni-solaire chinois, etc. En prévoyant un plus grand nombre de positions de la lunette tournante 21 ou d'un ensemble d'organes de commande remplissant la même fonction, par exemple des boutons-poussoirs, on peut concevoir une montre effectuant des conversions entre plus de deux calendriers, dans la mesure où les circuits électroniques contiennent des tables de correspondance ou algorithmes appropriés.

Un homme du métier comprendra aisément que la présente invention peut être mise en oeuvre dans des pièces d'horlogerie électroniques différentes de celles décrites ci-dessus, notamment dans des horloges, des pendulettes ou des montres de poche. D'autre part, il pourra imaginer des variantes ayant des organes d'affichage différents de ceux que montrent les dessins, par exemple un affichage numérique de certains éléments des dates, comme représenté dans la figure 3 de la demande de brevet EP 949 549 . Les organes de commande pourront aussi se présenter sous d'autres formes. En particulier, la sélection des différents modes pourra se faire au moyen de boutons-poussoirs sur la boîte ou de touches capacitives transparentes sur la glace.


Anspruch[fr]
Pièce d'horlogerie électronique comportant des moyens manuels de commande (21, 23) pour sélectionner différents modes et un affichage analogique pourvu d'indicateurs (26, 27, 28, 32, 34, 72, 74) entraînés séparément par des moteurs électriques pour indiquer l'heure sur un cadran (22) dans un mode horaire et d'autres informations dans un ou plusieurs autres modes, lesdits indicateurs comprenant au moins une aiguille des heures (26) et une aiguille des minutes (27),

caractérisée en ce que lesdits indicateurs (26, 27, 28, 32, 34, 72, 74) sont agencés pour donner une indication de quantième, de mois et d'année et en ce qu'au moins l'un des modes à sélectionner est un mode de conversion d'une date donnée d'un premier calendrier en date correspondante d'un second calendrier, dans lequel ladite date correspondante est fournie par des circuits électroniques de la pièce d'horlogerie et est affichée par au moins certains des indicateurs.
Pièce d'horlogerie selon la revendication 1, caractérisée en ce que les circuits électroniques comportent une mémoire non volatile contenant soit une table de correspondance des dates du premier et du second calendrier pour une série d'années, soit un algorithme pour le calcul d'une telle correspondance Pièce d'horlogerie selon la revendication 1, caractérisée en ce que l'un des calendriers est le calendrier grégorien et l'autre est un calendrier lunaire ou luni-solaire. Pièce d'horlogerie selon la revendication 3, caractérisée en ce que lesdits indicateurs comprennent un indicateur de mois (34) faisant un tour par année en regard d'une échelle des mois (36) et/ou des saisons. Pièce d'horlogerie selon la revendication 3, caractérisée en ce que pour indiquer une année grégorienne, les aiguilles des heures (26) et des minutes (27) indiquent respectivement les chiffres des dizaines et des unités du numéro de l'année grégorienne. Pièce d'horlogerie selon la revendication 3, caractérisée en ce que l'autre calendrier est le calendrier luni-solaire chinois et en ce que le cadran porte une échelle circulaire (45, 85) de douze secteurs égaux portant les noms des rameaux terrestres (45) du calendrier chinois. Pièce d'horlogerie selon la revendication 6, caractérisée en ce que le cadran porte en outre une échelle circulaire (84) de dix secteurs égaux portant les noms des troncs célestes du calendrier chinois, et en ce que pour indiquer une année chinoise, les aiguilles des heures (26) et des minutes (27) indiquent respectivement le tronc céleste et le rameau terrestre de l'année concernée dans un cycle de soixante ans du calendrier chinois. Pièce d'horlogerie selon la revendication 7, caractérisée en ce qu'elle comporte un mode d'indication du numéro du cycle de soixante ans. Pièce d'horlogerie selon l'une des revendications précédentes, caractérisée en ce que les moyens manuels de commande comportent un sélecteur de mode (21) et un sélecteur numérique (23), agencé pour incrémenter ou décrémenter une valeur correspondant au mode sélectionné. Pièce d'horlogerie selon la revendication 9, caractérisée en ce que le sélecteur numérique est formé par une couronne extérieure (23) d'une tige rotative à plusieurs positions axiales, dont l'une permet, selon le sens de rotation de la couronne, d'incrémenter ou décrémenter ladite valeur. Pièce d'horlogerie selon la revendication 9, caractérisée en ce que le sélecteur de mode comporte au moins six positions correspondant à des modes permettant de sélectionner respectivement un quantième, un mois et une année dans le premier et le second calendrier. Pièce d'horlogerie selon la revendication 9, caractérisée en ce que le sélecteur de mode comporte au moins une position définissant un mode d'événement, dans lequel ladite date donnée est celle d'un événement dudit premier calendrier. Pièce d'horlogerie selon la revendication 12, caractérisée en ce que ledit événement est le Nouvel An du calendrier luni-solaire chinois. Pièce d'horlogerie selon l'une des revendications précédentes, caractérisée en ce que le cadran comporte un guichet de quantième (33), dont deux bords opposés (40, 41) sont convexes en direction de l'intérieur de la fenétre, et en ce que l'indicateur de quantième comporte un disque rotatif (32) muni d'une série de nombres (37), répartis sur une partie d'une circonférence pour apparaître individuellement dans ledit guichet (33), une autre partie de ladite circonférence étant munie d'une image de la lune (39) pouvant occuper différentes positions dans ledit guichet pour afficher les phases de la lune dans au moins un des modes. Pièce d'horlogerie selon l'une des revendications 1 à 13, caractérisée en ce que lesdits indicateurs comprennent deux disques concentriques (72, 74) commandés pour afficher dans un guichet (73) respectivement le chiffre des unités et le chiffre des dizaines du quantième. Pièce d'horlogerie selon la revendication 15, caractérisée en ce que lesdits disques concentriques (72, 74) affichent ensemble, selon la position du sélecteur de mode, un numéro de quantième, de mois ou d'année.






IPC
A Täglicher Lebensbedarf
B Arbeitsverfahren; Transportieren
C Chemie; Hüttenwesen
D Textilien; Papier
E Bauwesen; Erdbohren; Bergbau
F Maschinenbau; Beleuchtung; Heizung; Waffen; Sprengen
G Physik
H Elektrotechnik

Anmelder
Datum

Patentrecherche

Patent Zeichnungen (PDF)

Copyright © 2008 Patent-De Alle Rechte vorbehalten. eMail: info@patent-de.com