PatentDe  


Dokumentenidentifikation EP1747801 22.03.2007
EP-Veröffentlichungsnummer 0001747801
Titel Nagellack enthaltend ein Polymer mit einer Polyoxyalkylenkette
Anmelder L'OREAL S.A., Paris, FR
Erfinder Blin, Xavier, 75015 Paris, FR;
Ilekti, Philippe, 94700 Maison-Alfort, FR
Vertreter derzeit kein Vertreter bestellt
Vertragsstaaten AT, BE, BG, CH, CY, CZ, DE, DK, EE, ES, FI, FR, GB, GR, HU, IE, IS, IT, LI, LT, LU, LV, MC, NL, PL, PT, RO, SE, SI, SK, TR
Sprache des Dokument FR
EP-Anmeldetag 30.06.2006
EP-Aktenzeichen 061164679
EP-Offenlegungsdatum 31.01.2007
Veröffentlichungstag im Patentblatt 22.03.2007
IPC-Hauptklasse A61Q 3/02(2006.01)A, F, I, 20070109, B, H, EP
IPC-Nebenklasse A61K 8/45(2006.01)A, L, I, 20070109, B, H, EP   A61K 8/86(2006.01)A, L, I, 20070109, B, H, EP   A61K 8/37(2006.01)A, L, I, 20070109, B, H, EP   A61K 8/87(2006.01)A, L, I, 20070109, B, H, EP   A61K 8/81(2006.01)A, L, I, 20070109, B, H, EP   

Beschreibung[fr]

La présente invention a pour objet un vernis à ongles comprenant un polymère comprenant au moins un bloc polyoxyalkylène. L'invention a également pour objet un procédé de maquillage ou de soin des ongles.

La composition de vernis à ongles peut être employée comme base pour vernis ou "base-coat" en terminologie anglo-saxonne, comme produit de maquillage des ongles, comme composition de finition, encore appelée "top-coat", à appliquer sur le produit de maquillage des ongles ou bien encore comme produit de soin cosmétique des ongles. Ces compositions peuvent s'appliquer sur les ongles d'êtres humains ou bien encore sur des faux ongles.

Les compositions de vernis à ongles comprennent en général des particules solides telles que les pigments, les nacres, les charges, qui sont en dispersion dans le milieu continu aqueux ou le milieu solvant organique de la composition.

Or ces particules ont tendance à sédimenter au cours du temps, du fait de leur densité qui est supérieure à celle du milieu continu dans lequel elles sont dispersées. Cette sédimentation se traduit par une modification de l'aspect macroscopique de la composition, et en particulier, dans le cas de vernis à ongles colorés, par une hétérogénéité de la couleur du vernis et une détérioration de la tenue du film de vernis sur les ongles.

Afin d'améliorer la stabilisation des compositions, le formulateur dispose d'agents épaississants ou gélifiants tels que par exemple la bentone ou la silice ; toutefois, l'incorporation de ces agents en une quantité nécessaire à la stabilisation du vernis a tendance à matifier le film de vernis ce qui n'est pas souhaitable dans le cas des vernis à ongles où l'on cherche à obtenir un film brillant sur l'ongle.

Le demandeur a découvert de façon surprenante que l'incorporation dans un vernis à ongles à milieu solvant organique, d'un polymère particulier comprenant au moins une chaîne polyoxyalkylène (appelé par la suite « polymère polyoxyalkyléné ») permet l'obtention d'une composition de vernis à ongles qui présente une bonne stabilité et une bonne homogénéité de la couleur dans le temps, ainsi que la formation d'un film sur les ongles brillant et présentant une bonne tenue dans le temps.

De façon plus précise, l'invention a pour objet une composition de vernis à ongles comprenant, dans un milieu cosmétiquement acceptable comprenant un milieu solvant organique, au moins 0,1% d'au moins un polymère ayant un squelette soluble dans le milieu solvant organique, ledit polymère comprenant au moins une chaîne polyoxyalkylène dans sa chaîne principale ou sous forme de greffon et au moins un agent épaississant.

Par soluble, on entend que le polymère est soluble à une concentration d'au moins 1% en poids par rapport au poids total de la composition, dans le solvant majoritaire en poids du milieu solvant organique de la composition, de préférence dans un solvant ester court, à température ambiante (25°C) et pression atmosphérique (105 Pa).

Ces polymères polyoxyalkylènés particuliers permettent de stabiliser la composition selon l'invention et peuvent être formulés en complément d'un gélifiant classique comme la bentone ou la silice, sans avoir l'inconvénient de l'adjonction de grandes quantités de bentone qui entraîne une perte de brillance du film de vernis.

Par "milieu cosmétiquement acceptable", on entend au sens de l'invention un milieu non toxique et susceptible d'être appliqué sur la peau, les phanères ou les lèvres du visage d'êtres humains.

L'invention a aussi pour objet un procédé cosmétique de maquillage ou de soin non thérapeutique des ongles comprenant l'application sur les ongles d'au moins une couche d'une composition de vernis à ongles telle que définie ci-dessus.

L'invention a encore pour objet l'utilisation, dans une composition de vernis à ongles à milieu solvant organique, d'au moins au moins un polymère soluble dans le milieu solvant organique, ledit polymère comprenant au moins une chaîne polyoxyalkylène dans sa chaîne principale ou sous forme de greffon, pour obtenir un vernis à ongles présentant une bonne stabilité et une bonne homogénéité de la couleur dans le temps, ainsi que la formation d'un film sur les ongles brillant et de bonne tenue.

Polymère à chaîne(s) polyoxyalkylène

Le polymère à chaîne(s) polyoxyalkylène(s) de la composition selon l'invention est soluble dans le milieu solvant organique et comprend au moins une chaîne polyoxyalkylène dans sa chaîne principale ou sous forme de greffon (ou chaîne latérale).

Par « chaîne polyoxyalkylène », on entend une chaîne comprenant au moins 5 groupes oxyalkylène, de préférence au moins 10 groupes oxyalkylène, mieux, jusqu'à 1000 groupes oxyalkylène, de préférence jusqu'à 500, lesdits groupes polyoxyalkylène étant identiques ou différents.

Les groupes oxyalkylène peuvent être avantageusement choisis parmi les groupes oxyethylène (ou ethylène glycol), oxypropylène (ou propylène glycol) et leurs mélanges.

De préférence, la chaîne polyalkylène est une chaîne polyoxyethylène (polyethylène glycol) comprenant éventuellement des groupes oxypropylène.

La chaîne latérale ou greffon peut être pendante à la chaîne principale ou située en bout de la chaîne principale.

Le ou les chaînes polyoxyalkylène sont de préférence sous forme de greffon (ou chaîne latérale) dans le polymère.

En particulier, le polymère polyoxyalkyléné peut être choisi parmi les polymères ayant un squelette polyuréthane, acrylique, cellulosique ou polyester et qui comprennent au moins une chaîne polyoxyalkylène dans la chaîne principale ou sous forme de greffon (ou chaîne latérale).

a) Polyesters

Les polyesters peuvent être en particulier choisis parmi les

  • les polyesters issus de la polycondensation d'au moins un diacide aliphatique ou aromatique ou un ester dudit diacide et d'au moins un polyol, choisi de préférence parmi l'éthylène glycol, le propylène glycol, le diéthylène glycol, le dipropylène glycol, le butanediol, le glycérol, le pentaerythritol et leurs mélanges, et comprenant dans la chaîne principale au moins une chaîne polyoxyalkylène, notamment polyoxyéthylène (polyethylène glycol).
Le diacide aromatique peut être choisi parmi l'acide phtalique, l'acide téréphtalique, l'acide isophtalique, et leurs esters

On peut notamment citer les polyesters de formule suivante : dans laquelle :

  • R1 et R7 représentent indépendamment un groupe alkyle linéaire ou ramifié comprenant de 1 à 18 atomes de carbone,
  • R2, R4 et R8 représentent un groupe éthylène
  • R3 est le 1, 4-phénylène
  • R6 est un groupe éthylène, 1, 2-propylène, ou leur association
  • x et y sont indépendamment un nombre allant de 1 à 500
  • z est un nombre allant de 10 à 140
  • a est un nombre allant de 1 à 12
  • b est un nombre allant de 7 à 40
  • et a + b est au moins égal à11

On peut notamment citer les polyesters tels que décrits dans le document US 4 549 009 dont le contenu est incorporé par référence à la présente demande.

Peuvent être également utilisés les polyesters comprenant des unités esters issues de la polycondensation de polyalkylène glycols de masse moléculaire allant de 500 à 7500 g/mol et d'acides monohydroxymonocarboxyliques telsque l'acide glycolique, l'acide lactique l'acide &ohgr;-hydroxystéarique, l'acide &ohgr;-hydroxycaproïque ou de diacides carboxyliques aliphatiques comprenant de préférence de 2 à 10 atomes de carbone tels que l'acide oxalique, l'acide malonique, l'acide succinique, l'acide adipique, l'acide maléique, l'acide fumarique et leurs mélanges.

b) Polymère polyuréthane

On peut utiliser en particulier des polymères de structure R9-(ABA)n- R9 dans laquelle :

  • les radicaux R9 représentent indépendamment un atome d'hydrogène, un groupe alkyle ou aryle comprenant de 6 à 18 atomes de carbone,
  • A représente une chaîne polyoxylakylénée, de préférence comprenant des groupes polyoxyethylène (POE), une chaîne hydrocarbonée comprenant des groupes polyoxylakyléné, une chaîne de copoly(oxyethylène/oxypropylène),
  • B représente un groupement -CO-NH-R10-NH-CO- dans lequel R10 est une chaîne hydrocarbonée linéaire ou cyclique, de préférence un groupe alkyle comprenant de 4 à 12 atomes de carbone et
  • n est un entier allant de 1 à 10.

A titre de copolymère utilisable dans la composition selon l'invention, on peut notamment citer les polymères obtenus par réaction d'hexaméthylène diisocyanate et d'au moins un copolymère bloc polyoxyéthylène / polyoxypropylène comprenant des unités OE et OP comme par exemple le Poloxamer 184 (nom INCl) tel que celui commercialisé sous la référence SYNPERONIC PE L/64 par la société UNIQUEMA.

On peut aussi utiliser les polymères de formule suivante : dans laquelle :

  • les radicaux R, identiques ou différents représentent un groupement alkyle comprenant de 6 à 20 atomes de carbone,
  • m représente un nombre entier allant de 1 à 100 et
  • n représente un nombre entier allant de 1 à 200.

Parmi les polymères répondant à cette formule, on peut citer en particulier les polymères de diuréthane (hexamethylène diisocyanate) d'alcools en C16-C18 oxyethylénés (66 OE) et oxypropylénés (14 OP) (Nom INCI : Polyethylène glycol-14 palmeth-60 hexyl dicarbamate) tel que celui commercialisé sous la référence ELFACOS T 212 par la socité Akzo Nobel.

c) Polymère acrylique

Le polymère à squelette acrylique greffé peut être avantageusement choisi parmi ceux issus de la polymérisation :

  • d'au moins un monomère choisi parmi les (méth)acrylates de formule CH2 = C(R11)-COOR12 dans laquelle :
    • R11 représente un atome d'hydrogène ou un groupement méthyle ,
    • R12 représente un groupe alkyle linéaire ou ramifié, de préférence non substitué, contenant de 1 à 12 atomes de carbone, tel qu'un groupe méthyle, éthyle, propyle ou isobutyle
    et
  • d'au moins un monomère choisi parmi les (méth)acrylates de formule CH2 = C(R13)-COOR14 dans laquelle :
  • R13 représente un atome d'hydrogène ou un groupement méthyle ,
  • R14 représente un groupe de formule -(CxH2x+1 -O)n - CmH2m+1,
  • m étant un entier allant de 1 à 16, x un entier supérieur ou égal à 2 et inférieur ou égal à 8 et n un nombre entier allant de 1 à 1000.
A titre d'exemple, on peut citer les monomères methoxypolyethyleneglycol acrylate ou methoxypolyethyleneglycol methacrylate dans lesquels la chaîne polyéthylène glycol présente une masse moléculaire supérieure ou égale à 300g/mol.

On peut notamment citer le copolymère obtenu par polymérisation de méthacrylate de méthyle et de methoxymethacrylate de polyethylène glycol, ledit polyéthylène glycol ayant un poids moléculaire 750 g/mol en proportions 80/20, ledit copolymère présentant un poids moléculaire d'environ 80000 g/mol.

d) Polymère cellulosique

Ces polymères sont choisis parmi les nitrocelluloses ou les esters de celluloses comprenant au moins une chaîne polyoxyalkylène, comme par exemple les nitrocelluloses ou les esters de celluloses comportant des fonctions hydroxyles libres remplacées, en tout ou partie, par des chaînes polyoxyalkylène, par exemple des chaines polyoxyethylène ou des copolymère tribloc OE/OP/OE, ces chaînes comprenant de préférence au moins 10 groupes oxyalkylène.

Les esters de cellulose peuvent être choisis parmi les esters issus de la réaction d'une partie des fonctions hydroxyles libres de la cellulose avec un acide carboxylique ou un dérivé d'acide carboxylique comprenant de 1 à 4 atomes de carbone tels que les acétates, les propionates, les butyrates, les isobutyrates, les acétobutyrates, les acétopropionates de cellulose et leurs mélanges.

A titre d'exemple de polymère cellulosique, on peut mentionner un acétobutyrate de cellulose modifié avec des dérivés polyethylène glycol monomethyl ether dont la fonction OH libre a été fonctionnalisée par un groupement de type isocyanate afin de régir avec une des fonctions OH du CAB.

Ce polymère peut être obtenu de la manière suivante.

  • a) Préparation de l'adduit polyethylène glycol (PEG) / Toluène diisocyanate (TDI) :
    • 63 g de 2,4 TDI (PM = 174.16), soit 3.6.10 -1 mol, sont introduits dans un tricol en présence de 250 ml de methyl éthyl cétone. La solution est placée sous atmosphère inerte et la température portée à 75°C. 260 g de polyethylene glycol monomethyl ether (PM 750) sont alors additionnés lentement, suivis par 5 ml de triethylamine. On laisse le mélange (solution 1) sous agitation pendant 24 heures.
  • b) Greffage de l'adduit PEG/TDI sur l'acétobutyrate de cellulose (CAB)

    50 g de CAB 553-04 sont dissous dans 1 litre de methyl éthyl cétone. La solution est placée sous atmosphère inerte et la température portée à 75°C. 570 ml de la solution 1 sont additionnés et le mélange est laissé sous agitation pendant 24 heures.

    La solution 2 ainsi obtenue est refroidie et le produit est précipité dans un grand excès d'hexane, lavé plusieurs fois puis séché à 40°C pendant 3 jours.

Le polymère polyoxyalkyléné de la composition présente avantageusement un poids moléculaire supérieur ou égal à 1000 g/mol, allant par exemple de 1000 à 300 000 g/mol, de préférence supérieur ou égal à 1500 g/mol, allant par exemple de 1500 à 150 000 g/mol, mieux supérieur à 2000 g/mol, avantageusement de 2000 à 50 000 g/mol.

Le ou les copolymères polyoxyalkylénés sont présents en une teneur supérieure ou égale 0,1% en poids par rapport au poids total de la composition, de préférence supérieure ou égale à 0,5% en poids et mieux supérieure ou égale à 1% en poids.

Ces copolymères polyoxyalkylénés peuvent être présents en une quantité allant de 0,1 à 15% en poids par rapport au poids total de la composition, de préférence de 0,5 à 10%, mieux de 1 à 8% en poids et encore mieux de 1 à 5% en poids.

Milieu solvant organique

Le milieu cosmétiquement acceptable de la composition cosmétique selon l'invention comprend un milieu solvant organique comprenant un solvant organique ou un mélange de solvants organiques.

Le solvant organique peut être choisi parmi :

  • les cétones liquides à température ambiante tels que méthyléthylcétone, méthylisobutylcétone, diisobutylcétone, l'isophorone, la cyclohexanone, l'acétone ;
  • les alcools liquides à température ambiante tels que l'éthanol, l'isopropanol, le diacétone alcool, le 2-butoxyéthanol, le cyclohexanol ;
  • les éthers de propylène glycol liquides à température ambiante tels que le monométhyléther de propylène glycol, l'acétate de monométhyl éther de propylène glycol, le mono n-butyl éther de dipropylène glycol ;
  • les éthers cycliques tels que la &ggr;-butyrolactone ;
  • les esters à chaîne courte (ayant de 3 à 8 atomes de carbone au total) tels que l'acétate d'éthyle, l'acétate de méthyle, l'acétate de propyle, l'acétate d'isopropyl, l'acétate de n-butyle, l'acétate d'isopentyle, l'acétate de méthoxypropyle, le lactate de butyle ;
  • les éthers liquides à température ambiante tels que le diéthyléther, le diméthyléther ou le dichlorodiéthyléther ;
  • les alcanes liquides à température ambiante tels que le décane, l'heptane, le dodécane, le cyclohexane ;
  • les alkyl sulfoxides tels que le diméthylsulfoxide ;
  • les aldéhydes liquides à température ambiante tels que le benzaldéhyde, l'acétaldéhyde ;
  • le 3-éthoxypropionate d'éthyle ;
  • les carbonates tel que le carbonate de propylène, le carbonate de diméthyle ,
  • les acétals tels que méthylal ;
  • et leurs mélanges.

De préférence, le solvant est choisi parmi les esters à chaîne courte ayant de 3 à 8 atomes de carbone au total, tels que l'acétate d'éthyle, l'acétate de méthyle, l'acétate de propyle, l'acétate d'isopropyl, l'acétate de n-butyle, l'acétate d'isopentyle, l'acétate de méthoxypropyle, le lactate de butyle et leurs mélanges.

Le milieu solvant organique peut représenter de 10 à 95% en poids, par rapport au poids total de la composition, de préférence de 15% à 80% en poids, et mieux de 20 à 60% en poids.

La composition selon l'invention peut éventuellement comprendre un milieu aqueux, dans ce cas, le milieu aqueux est présent en une teneur inférieure ou égale à 2% en poids par rapport au poids total de la composition, de préférence inférieure ou égale à 1% en poids.

Polymère filmogène

La composition peut comprendre avantageusement un polymère filmogène.

Selon la présente invention, on entend par "polymère filmogène", un polymère apte à former à lui seul ou en présence d'un agent auxiliaire de filmification, un film continu sur un support, notamment sur les matières kératiniques.

Parmi les polymères filmogènes utilisables dans la composition de la présente invention, on peut citer les polymères synthétiques, de type radicalaire ou de type polycondensat, les polymères d'origine naturelle et leurs mélanges.

Le polymère filmogène peut être choisi en particulier parmi les polymères cellulosiques tels que la nitrocellulose, l'acétate de cellulose, l'acétobutyrate de cellulose, l'acétopropionate de cellulose, l'éthyl cellulose, ou bien encore les polyuréthanes, les polymères acryliques, les polymères vinyliques, les polyvinylbutyrals, les résines alkydes, les résines issues des produits de condensation d'aldéhyde tels que les résines arylsulfonamide formaldéhyde comme la résine toluène sulfonamide formaldéhyde, les résines aryl-sulfonamide époxy ou encore les résines éthyl tosylamide.

Comme polymère filmogène, on peut notamment utiliser la nitrocellulose RS 1/8 sec ; RS R sec. ; S sec. ; RS 5 sec. ; RS 15 sec. ; RS 35 sec. ; RS 75 sec.; RS 150 sec ; AS R sec. ; AS S sec. ; SS R sec. ; SS S sec. ; SS 5 sec., notamment commercialisée par la société HERCULES ; les résines toluène sulfonamide formaldéhyde "Ketjentflex MS80" de la société AKZO ou "Santolite MHP", "Santolite MS 80" de la société FACONNIER ou "RESIMPOL 80" de la société PAN AMERICANA, la résine alkyde "BECKOSOL ODE 230-70-E" de la société DAINIPPON, la résine acrylique "ACRYLOID B66" de la société ROHM & HAAS, la résine polyuréthane "TRIXENE PR 4127" de la société BAXENDEN.

Selon un mode de réalisation de l'invention, le polymère filmogène est un polymère éthylénique séquencé linéaire filmogène, qui comprend de préférence au moins une première séquence et au moins une deuxième séquence ayant des températures de transition vitreuse (Tg) différentes, lesdites première et deuxième séquences étant reliées entre elles par une séquence intermédiaire comprenant au moins un monomère constitutif de la première séquence et au moins un monomère constitutif de la deuxième séquence.

Avantageusement, les première et deuxième séquences du polymère séquencé sont incompatibles l'une avec l'autre.

De tels polymères sont décrits par exemple dans les documents EP 1411069 ou WO04/028488 .

Le polymère filmogène additionnel peut être présent dans la composition selon l'invention en une teneur allant de 0,1 % à 60 % en poids, par rapport au poids total de la composition, de préférence allant de 2 % à 40 % en poids, et mieux de 5 % à 25 % en poids.

Agent auxiliaire de filmification

Pour améliorer les propriétés filmogènes de la composition de vernis à ongles un agent auxiliaire de filmification peut être prévu.

Un tel agent auxiliaire de filmification peut être choisi parmi tous les composés connus de l'homme du métier, comme étant susceptibles de remplir la fonction recherchée, et être notamment choisi parmi les agents plastifiants et les agents de coalescence du ou des polymère(s) filmogène(s).

Ainsi, la composition peut comprendre, en outre, au moins un agent plastifiant et/ou un agent de coalescence. En particulier, on peut citer, seuls ou en mélange, les plastifiants et agents de coalescence usuels, tels que :

  • les glycols et leurs dérivés, tels que le diéthylène glycol éthyléther, le diéthylène glycol méthyléther, le diéthylène glycol butyléther ou encore le diéthylène glycol hexyléther, l'éthylène glycol éthyléther, l'éthylène glycol butyléther, l'éthylène glycol hexyléther ;
  • les esters de glycol ;
  • les dérivés de propylène glycol et en particulier le propylène glycol phényléther, le propylène glycol diacétate, le dipropylène glycol éthyléther, le tripropylène glycol méthyléther et le diéthylène glycol méthyléther, le propylène glycol butyléther ;
  • des esters d'acides, notamment carboxyliques, tels que des citrates, des phtalates, des adipates, des carbonates, de tartrates, des phosphates, des sébaçates ;
  • les esters issus de la réaction d'un acide monocarboxylique de formule R11COOH avec un diol de formule HOR12OH avec R11 et R12, identiques ou différents, représentent une chaîne hydrocarbonée, comprenant de préférence de 3 à 15 atomes de carbone, linéaire, ramifiée ou cyclique, saturée ou insaturée comprenant éventuellement un ou plusieurs hétéroatomes tels que N, O , S, en particulier le monoester résultant de la réaction de l'acide isobutyrique et d'octanediol tel que le triméthyl-2,2,4 pentane diol 1,3, tel que celui commercialisé sous la référence TEXANOL Ester Alcohol par la société Eastman Chemical,
  • des dérivés oxyéthylénés, tels que les huiles oxyéthylénées, notamment les huiles végétales, telles que l'huile de ricin ;
  • les dimethicone copolyols, notamment à groupements □ propyl polyoxypropylène et
  • leurs mélanges.

Agent épaississant

La composition peut comprendre, outre le polymère polyoxyalkyléné, un agent épaississant qui peut en particulier être choisi parmi : les silices hydrophobes, telles que celles décrites dans le document EP-A-898960 , et par exemple commercialisées sous les références "AEROSIL R812®" par la société Degussa, "CAB-O-SIL TS-530®", "CAB-O-SIL TS-610®", "CAB-O-SIL TS-720®"par la société Cabot, "AEROSIL R972®", "AEROSIL R974®" par la société Degussa, les silices hydrophiles telle que celle commercialisée sous la référence "AEROSIL 200®" par la société Degussa; les argiles telles que la montmorillonite, les argiles modifiées telles que les bentones comme par exemple, l'hectorite modifiée par un groupement stearyl benzyl alkyl ammonium, la bentonite modifiée par un groupement stearyl benzyl alkyl ammonium, les alkyléther de polysaccharides (notamment dont le groupe alkyle comporte de 1 à 24 atomes de carbones, de préférence de 1 à 10, mieux de 1 à 6, et plus spécialement de 1 à 3) tels que ceux décrits dans le document EP-A-898958 .

La proportion totale en agent(s) épaississant(s) dans les compositions selon l'invention peut aller de à 0,01 à 15 % en poids, par rapport au poids total de la composition, de préférence de 0,1 à 10% et mieux de 0,1 à 15% en poids.

Selon un mode de réalisation particulier, la teneur totale en agents épaississants est inférieure ou égale à 5 % en poids, par rapport au poids total de la composition, de préférence inférieure ou égale à 3% en poids.

Selon un mode de réalisation particulier, la composition comprend un agent épaississant choisi parmi les bentones, en une teneur inférieure ou égale à 2% en poids par rapport au poids total de la composition, de préférence inférieure ou égale à 1% en poids.

Matière colorante

La composition selon l'invention peut en outre comprendre une ou des matières colorantes choisies parmi les colorants hydrosolubles, et les matières colorantes pulvérulentes comme les pigments, les nacres, et les paillettes bien connues de l'homme du métier. Les matières colorantes peuvent être présentes, dans la composition, en une teneur allant de 0,01 % à 50 % en poids, par rapport au poids de la composition, de préférence de 0,01 % à 30 % en poids.

Par pigments, il faut comprendre des particules de toute forme, blanches ou colorées, minérales ou organiques, insolubles dans le milieu physiologique, destinées à colorer la composition.

Par nacres, il faut comprendre des particules de toute forme irisées, notamment produites par certains mollusques dans leur coquille ou bien synthétisées.

Les pigments peuvent être blancs ou colorés, minéraux et/ou organiques. On peut citer, parmi les pigments minéraux, le dioxyde de titane, éventuellement traité en surface, les oxydes de zirconium ou de cérium, ainsi que les oxydes de zinc, de fer (noir, jaune ou rouge) ou de chrome, le violet de manganèse, le bleu outremer, l'hydrate de chrome et le bleu ferrique, les poudres métalliques comme la poudre d'aluminium, la poudre de cuivre.

Parmi les pigments organiques, on peut citer le noir de carbone, les pigments de type D & C, et les laques à base de carmin de cochenille, de baryum, strontium, calcium, aluminium.

Les pigments nacrés peuvent être choisis parmi les pigments nacrés blancs tels que le mica recouvert de titane, ou d'oxychlorure de bismuth, les pigments nacrés colorés tels que le mica titane recouvert avec des oxydes de fer, le mica titane recouvert avec notamment du bleu ferrique ou de l'oxyde de chrome, le mica titane recouvert avec un pigment organique du type précité ainsi que les pigments nacrés à base d'oxychlorure de bismuth.

Les colorants hydrosolubles sont par exemple le jus de betterave, le bleu de méthylène.

La composition selon l'invention peut comprendre en outre en outre une ou plusieurs charges, notamment en une teneur allant de 0,01 % à 50 % en poids, par rapport au poids total de la composition, de préférence allant de 0,01 % à 30 % en poids. Par charges, il faut comprendre des particules de toute forme, incolores ou blanches, minérales ou de synthèse, insolubles dans le milieu de la composition quelle que soit la température à laquelle la composition est fabriquée. Ces charges servent notamment à modifier la rhéologie ou la texture de la composition.

Les charges peuvent être minérales ou organiques de toute forme, plaquettaires, sphériques ou oblongues, quelle que soit la forme cristallographique (par exemple feuillet, cubique, hexagonale, orthorombique, etc). On peut citer le talc, le mica, la silice, le kaolin, les poudres de polyamide (Nylon®) (Orgasol® de chez Atochem), de poly-&bgr;-alanine et de polyéthylène, les poudres de polymères de tétrafluoroéthylène (Téflon®), la lauroyl-lysine, l'amidon, le nitrure de bore, les microsphères creuses polymériques telles que celles de chlorure de polyvinylidène/acrylonitrile comme l'Expancel® (Nobel Industrie), de copolymères d'acide acrylique (Polytrap® de la société Dow Corning) et les microbilles de résine de silicone (Tospearls® de Toshiba, par exemple), les particules de polyorganosiloxanes élastomères, le carbonate de calcium précipité, le carbonate et l'hydrocarbonate de magnésium, l'hydroxyapatite, les microsphères de silice creuses (Silica Beads® de Maprecos), les microcapsules de verre ou de céramique, les savons métalliques dérivés d'acides organiques carboxyliques ayant de 8 à 22 atomes de carbone, de préférence de 12 à 18 atomes de carbone, par exemple le stéarate de zinc, de magnésium ou de lithium, le laurate de zinc, le myristate de magnésium.

Autres Additifs

La composition peut comprendre, en outre, d'autres ingrédients utilisés couramment dans les compositions cosmétiques. De tels ingrédients peuvent être choisis parmi les agents d'étalement, les agents mouillants, les agents dispersants, les anti-mousses, les conservateurs, les filtres UV, les actifs, les tensioactifs, les agents hydratants, les parfums, les neutralisants, les stabilisants, les antioxydants.

Bien entendu, l'homme du métier veillera à choisir ce ou ces éventuels composés complémentaires, et/ou leur quantité, de manière telle que les propriétés avantageuses de la composition pour l'utilisation selon l'invention ne soient pas, ou substantiellement pas, altérées par l'adjonction envisagée.

Selon un autre aspect, l'invention a pour objet un produit de vernis à ongles comprenant : i) un récipient délimitant au moins un compartiment, ledit récipient étant fermé par un élément de fermeture et ii) une composition selon l'invention qui est disposée à l'intérieur dudit compartiment.

Le récipient peut être sous toute forme adéquate. Il peut être notamment sous forme d'une bouteille et peut être, au moins pour partie, en un matériau tel que le verre. Toutefois, des matériaux autres que le verre peuvent être utilisés comme les matériaux thermoplastiques tels que le PP ou le PE ou comme un métal.

L'élément de fermeture peut être couplé au compartiment par vissage en position fermée du récipient. Alternativement, le couplage entre l'élément de fermeture et le récipient peut se faire autrement que par vissage, notamment par encliquetage.

Le récipient est de préférence équipé d'un applicateur pouvant être sous forme d'un pinceau constitué d'au moins une touffe de poils. Alternativement, l'applicateur se présente sous forme autre qu'un pinceau, par exemple sous forme d'une spatule ou d'un embout en mousse.

Les exemples qui suivent illustrent de manière non limitative l'invention. Sauf indication contraire, les quantités indiquées sont des pourcentages massiques.

Exemples 1 et 2: Vernis à ongles

On a préparé un vernis à ongle selon l'invention comprenant un polymère polyoxyalkylèné (Elfacos T 212 d'Akzo Nobel) et 0,64% de bentone et un vernis à ongles selon l'art antérieur comprenant 1,28% de bentone et ne comprenant pas de polymère polyoxyalkylèneé. Exemple 1 selon l'invention Exemple 2 hors invention Nitrocellulose à 30 % d'alcool isopropylique (viscosité: E22 - 1/2 S) 11,97 12,58 Nitrocellulose à 30 % d'alcool isopropylique (Azur E80 de Bergerac) 2,86 2,58 Résine alkyde glycérophtalique ésterifiée par acides gras ramifiés(1) dans l'acétate d'éthyle à 70 % 15,29 13,8 Acétyle citrate de tributyle 1,69 1,52 N-éthyl O,P-toluènesulfonamide 4,80 4,34 Hectorite modifiée stearyl benzyl dimethyl ammonium (BENTONE 27V d'Elementis) 0,64 1,28 PPG-14 palmeth-60 hexyl dicarbamate (ELFACOS T 212 d'Akzo Nobel) 0,25 - Alcool isopropylique 3,59 3,49 Acide citrique, 1H2O 0,026 0,05 Acétate d'éthyle 22,44 20,21 Acétate de butyle Qsp 100 Qsp 100 (1) commercialisé par SHELL sous le nom de marque CARDURA 30®.

On a mesuré la brillance des deux vernis selon le protocole suivant :

Sur une carte de contraste de marque LENETA et de référence FORM 1A PENOPAC, on étale une couche de 300 µm d'épaisseur humide de la composition dont on cherche à évaluer la brillance moyenne, à l'aide d'un étaleur automatique. La couche recouvre le fond blanc et la fond noir de la carte. On laisse sécher pendant 24 heures sur un banc thermostaté à 30°C puis on procède à la mesure de la brillance à 20° et à 60° sur le fond blanc (3 mesures) et sur le fond noir (3 mesures) à l'aide d'un brillancemètre de marque BYK GARDNER et de référence microTRI-GLOSS.

Les résultats sont présentés dans le tableau suivant : Brillance (%) Exemple 1 Exemple 2 20° 76 52 60° 91 83

Le vernis à ongles de l'exemple 1 selon l'invention est stable, il s'applique facilement sur l'ongle et forme un film de brillance plus élevée que le vernis de l'exemple 2 selon l'art antérieur.


Anspruch[fr]
Composition de vernis à ongles comprenant, dans un milieu cosmétiquement acceptable comprenant un milieu solvant organique, au moins 0,1% d'au moins un polymère ayant un squelette soluble dans le milieu solvant organique, ledit polymère comprenant au moins une chaîne polyoxyalkylène dans sa chaîne principale ou sous forme de greffon et au moins un agent épaississant. Composition selon la revendication 1, caractérisée en ce que la chaîne polyoxyalkylène comprend au moins 5 groupes oxyalkylène, lesdits groupes polyoxyalkylène étant identiques ou différents. Composition selon la revendication 1 ou 2, caractérisée en ce que la chaîne polyoxyalkylène comprend au moins 10 groupes oxyalkylène, lesdits groupes polyoxyalkylène étant identiques ou différents. Composition selon l'une des revendications 1 à 3, caractérisée en ce que la chaîne polyoxyalkylène comprend jusqu'à 1000 groupes oxyalkylène, de préférence jusqu'à 500, lesdits groupes polyoxyalkylène étant identiques ou différents. Composition selon l'une des revendications 1 à 4, caractérisée en ce que les groupes oxyalkylène sont choisis parmi les groupes oxyethylène (ou ethylène glycol), oxypropylène (ou propylène glycol) et leurs mélanges. Composition selon l'une des revendications 1 à 5, caractérisée en ce que la chaîne polyalkylène est une chaîne polyoxyethylène (polyethylène glycol) comprenant éventuellement des groupes oxypropylène. Composition l'une des revendications précédentes, caractérisée en ce que le polymère comprend de 2 à 100 chaînes polyoxyalkylène. Composition selon l'une des revendications précédentes, caractérisée en ce que le polymère est choisi parmi les polymères ayant un squelette polyuréthane, acrylique, cellulosique ou polyester et qui comprennent au moins une chaîne polyoxyalkylène dans la chaîne principale ou sous forme de greffon (ou chaîne latérale). Composition l'une des revendications précédentes, caractérisée en ce que le polymère est choisi parmi : - les polyesters issus de la polycondensation d'au moins un diacide aliphatique ou aromatique tel que l'acide phtalique, l'acide téréphtalique, l'acide isophtalique, et d'au moins un polyol choisi de préférence parmi l'éthylène glycol, le propylène glycol, le diéthylène glycol, le dipropylène glycol, le butanediol, le glycérol, le pentaerythritol et leurs mélanges, et comprenant dans la chaîne principale au moins une chaîne polyoxyalkylène, - les polyesters comprenant des unités esters issues de la polycondensation de polyalkylène glycols de masse moléculaire allant de 500 à 7500 g/mol et d'acides monohydroxymonocarboxyliques ou de diacides carboxyliques aliphatiques comprenant de préférence de 2 à 10 atomes de carbone, et leurs mélanges. Composition l'une des revendications précédentes, caractérisée en ce que le polymère est choisi parmi les polymères de structure R9-(ABA)n-R9 dans laquelle : les radicaux R9 représentent indépendamment un atome d'hydrogène, un groupe alkyle ou aryle comprenant de 6 à 18 atomes de carbone, A représente une chaîne polyoxylakyléne, de préférence comprenant des groupes polyoxyethylène (POE), une chaîne hydrocarbonée comprenant des groupes polyoxylakylèné, une chaîne de copoly(oxyethylène/oxypropylène), B représente un groupement ―CO-NH-R10-NH-CO- dans lequel R10 est une chaîne hydrocarbonée linéaire ou cyclique, de préférence un groupe alkyle comprenant de 4 à 12 atomes de carbone et n est un entier allant de 1 à 10. Composition l'une des revendications précédentes, caractérisée en ce que le polymère est choisi parmi les polymères obtenus par réaction d'hexaméthylène diisocyanate et d'au moins un copolymère bloc polyoxyéthylène / polyoxypropylène. Composition l'une des revendications précédentes, caractérisée en ce que le polymère est choisi parmi les polymères de formule suivante : dans laquelle : les radicaux R, identiques ou différents représentent un groupement alkyle comprenant de 6 à 20 atomes de carbone, m représente un nombre entier allant de 1 à 100 et n représente un nombre entier allant de 1 à 200. Composition selon l'une des revendications précédentes, caractérisée en ce que le polymère est un polymère de diuréthane (hexamethylène diisocyanate) d'alcools en C16-C18 oxyethylénés (66 OE) et oxypropylénés (14 OP). Composition selon l'une des revendications précédentes, caractérisée en ce que le polymère est choisi parmi les polymères issus de la polymérisation : - d'au moins un monomère choisi parmi les (méth)acrylates de formule CH2 = C(R11)-COOR12 dans laquelle : R11 représente un atome d'hydrogène ou un groupement méthyle , R12 représente un groupe alkyle linéaire ou ramifié, de préférence non substitué, contenant de 1 à 12 atomes de carbone, tel qu'un groupe méthyle, éthyle, propyle ou isobutyle et - d'au moins un monomère choisi parmi les (méth)acrylates de formule CH2 = C(R13)-COOR14 dans laquelle : R13 représente un atome d'hydrogène ou un groupement méthyle , R14 représente un groupe de formule -(CxH2x+1-O)n-CmH2m+1, m étant un entier allant de 1 à 16, x un entier supérieur ou égal à 2 et inférieur ou égal à 8 et n un nombre entier allant de 1 à 1000. Composition selon l'une des revendications précédentes, caractérisée en ce que le polymère est choisi parmi les nitrocelluloses ou les esters de celluloses comprenant au moins une chaîne polyoxyalkylène. Composition selon l'une des revendications précédentes, caractérisée en ce que le polymère est choisi parmi les nitrocelluloses ou les esters de celluloses comportant des fonctions hydroxyles libres remplacées, en tout ou partie, par des chaines polyoxyethylène ou des copolymère tribloc OE/OP/OE, ces chaînes comprenant de préférence au moins 10 groupes oxyalkylène. Composition selon l'une des revendications précédentes, caractérisée en ce que le polymère polyoxyalkyléné est présent en une quantité allant de 0,1 à 15% en poids par rapport au poids total de la composition, de préférence de 0,5 à 10%, mieux de 1 à 8% en poids et encore mieux de 1 à 5% en poids. Composition selon l'une des revendications précédentes, caractérisée en ce que le milieu solvant organique comprend au moins un solvant organique choisi parmi : - les cétones liquides à température ambiante tels que les méthyléthylcétone, méthylisobutylcétone, diisobutyicétone, l'isophorone, la cyclohexanone, l'acétone ; - les alcools liquides à température ambiante tels que l'éthanol, l'isopropanol, le diacétone alcool, le 2-butoxyéthanol, le cyclohexanol ; - les éthers de propylène glycol liquides à température ambiante tels que le monométhyléther de propylène glycol, l'acétate de monométhyl éther de propylène glycol, le mono n-butyl éther de dipropylène glycol ; - les éthers cycliques tels que la &ggr;-butyrolactone ; - les esters à chaîne courte (ayant de 3 à 8 atomes de carbone au total) tels que l'acétate d'éthyle, l'acétate de méthyle, l'acétate de propyle, l'acétate d'isopropyl, l'acétate de n-butyle, l'acétate d'isopentyle, l'acétate de méthoxypropyle, le lactate de butyle ; - les éthers liquides à température ambiante tels que le diéthyléther, le diméthyléther ou le dichlorodiéthyléther ; - les alcanes liquides à température ambiante tels que le décane, l'heptane, le dodécane, le cyclohexane ; - les alkyl sulfoxides tels que le diméthylsulfoxide ; - les aldéhydes liquides à température ambiante tels que le benzaldéhyde, l'acétaldéhyde ; - le 3-éthoxypropionate d'éthyle ; - les carbonates tel que le carbonate de propylène, le carbonate de diméthyle, - les acétales tels que le méthylal ; - leurs mélanges. Composition selon l'une des revendications précédentes, caractérisée en ce que le milieu solvant organique représente de 10 à 95% en poids, par rapport au poids total de la composition, de préférence de 15% à 80% en poids, et mieux de 20 à 60% en poids. Composition selon la revendication 19, caractérisée en ce que l'agent épaississant est choisi parmi les silices hydrophobes, les silices hydrophiles, les argiles telles que la montmorillonite, les argiles modifiées telles que les bentones, les alkyléther de polysaccharides et leurs mélanges. Composition selon l'une des revendications précédentes, caractérisée en ce que l'agent épaississant est présent en une teneur allant de à 0,01 à 15 % en poids, par rapport au poids total de la composition, de préférence de 0,1 à 10% et mieux de 0,1 à 15% en poids. Composition selon l'une des revendications 1 à 20, caractérisée en ce que la teneur totale en agents épaississants est inférieure ou égale à 5 % en poids, par rapport au poids total de la composition, de préférence inférieure ou égale à 3% en poids. Composition selon l'une des revendications précédentes, caractérisée en ce qu'elle comprend un agent épaississant choisi parmi les bentones, en une teneur inférieure ou égale à 2% en poids par rapport au poids total de la composition. Composition selon l'une des revendications précédentes, caractérisée en ce qu'elle comprend un polymère filmogène. Composition selon la revendication 24, caractérisée en en ce que le polymère filmogène est présente en une teneur allant de 0,1 % à 60 % en poids, par rapport au poids total de la composition, de préférence allant de 2 % à 40 % en poids, et mieux de 5 % à 25 % en poids. Composition selon l'une des revendications précédentes, caractérisée en ce qu'elle comprend une matière colorante. Composition selon la revendication 26, caractérisée en ce que la matière colorante est présent en une teneur allant de 0,01 % à 50 % en poids, par rapport au poids de la composition, de préférence de 0,01 % à 30 % en poids. Procédé cosmétique de maquillage ou de soin non thérapeutique des ongles comprenant l'application sur les ongles d'au moins une couche d'une composition de vernis à ongles selon l'une des revendications 1 à 27. Utilisation dans une composition de vernis à ongles comprenant un milieu solvant organique, d'au moins un polymère soluble dans le milieu solvant organique, ledit polymère comprenant au moins une chaîne polyoxyalkylène dans sa chaîne principale ou sous forme de greffon, pour obtenir déposé sur les ongles présentant une bonne stabilité et une bonne homogénéité de la couleur dans le temps, ainsi que la formation d'un film sur les ongles brillant et de bonne tenue. Ensemble cosmétique comprenant : i) un récipient délimitant au moins un compartiment, ledit récipient étant fermé par un élément de fermeture et ii) une composition disposée à l'intérieur dudit compartiment, la composition étant conforme à l'une quelconque des revendications 1 à 27.






IPC
A Täglicher Lebensbedarf
B Arbeitsverfahren; Transportieren
C Chemie; Hüttenwesen
D Textilien; Papier
E Bauwesen; Erdbohren; Bergbau
F Maschinenbau; Beleuchtung; Heizung; Waffen; Sprengen
G Physik
H Elektrotechnik

Anmelder
Datum

Patentrecherche

Patent Zeichnungen (PDF)

Copyright © 2008 Patent-De Alle Rechte vorbehalten. eMail: info@patent-de.com