PatentDe  


Dokumentenidentifikation EP1780615 14.06.2007
EP-Veröffentlichungsnummer 0001780615
Titel Anzeigeanordnung mit dekorativen Effekten für ein tragbares Gerät, wie eine Uhr
Anmelder Montres Rado S.A., Lengnau, CH
Erfinder Verdon, Christian, 1034, Boussens, CH;
Furetta, Alessandra, 2540, Grenchen, CH;
Basturk, M. Naci, 2073, Enges, CH
Vertreter derzeit kein Vertreter bestellt
Vertragsstaaten AT, BE, BG, CH, CY, CZ, DE, DK, EE, ES, FI, FR, GB, GR, HU, IE, IS, IT, LI, LT, LU, LV, MC, NL, PL, PT, RO, SE, SI, SK, TR
Sprache des Dokument FR
EP-Anmeldetag 28.10.2005
EP-Aktenzeichen 051101590
EP-Offenlegungsdatum 02.05.2007
Veröffentlichungstag im Patentblatt 14.06.2007
IPC-Hauptklasse G04G 9/00(2006.01)A, F, I, 20070403, B, H, EP
IPC-Nebenklasse G04G 9/02(2006.01)A, L, I, 20070403, B, H, EP   

Beschreibung[fr]

La présente invention concerne un ensemble d'affichage à effets décoratifs pour un instrument portable, tel qu'une montre. L'ensemble comprend au moins une cellule d'affichage et des moyens de commande reliés à au moins deux électrodes de la cellule. Les moyens de commande sont susceptibles de fournir des signaux électriques, notamment une différence de potentiels aux électrodes de manière à placer la cellule dans un premier état d'affichage d'une information. Dans ce premier état d'affichage, la cellule d'affichage est susceptible d'afficher une information, qui peut être une série de caractères, une image ou une information temporelle. En l'absence de signaux électriques, la cellule d'affichage est dans un second état, dit au repos. Dans ce second état, la cellule d'affichage peut être transparente ou opaque.

La présente invention concerne également une montre qui comprend un ensemble d'affichage.

Dans le domaine horloger, il est souvent prévu de garnir le boîtier ou la lunette ou le cadran d'une montre d'éléments décoratifs. Ces éléments décoratifs n'ont aucune autre fonction que d'améliorer l'esthétique de la montre. Des pierres précieuses peuvent être disposées par exemple sur la lunette ou le boîtier de la montre de luxe pour la décorer.

La présente invention a pour but principal de fournir un ensemble d'affichage pour un instrument portable, tel qu'une montre, améliorant la qualité et la manière d'afficher une information, et présentant des effets décoratifs en combinaison de l'information affichée.

A cet effet, la présente invention a pour objet un ensemble d'affichage cité ci-devant qui se caractérise en ce qu'il comprend en outre plusieurs éléments rigides transparents ou semi transparents, qui sont maintenus sur ou dans un support, ledit support étant disposé sur une face avant de vision de la cellule d'affichage ou alternativement sur une face arrière de la cellule d'affichage de manière à combiner l'information de la cellule dans son premier état d'affichage avec la réfraction de lumière au travers des éléments rigides visibles et/ou la réflexion de lumière sur ou dans les éléments rigides visibles.

Un avantage de l'ensemble d'affichage selon l'invention, est qu'il permet de fournir une meilleure vision de l'information affichée grâce aux éléments rigides transparents ou semi transparents, qui peuvent être des pierres précieuses taillées. Les rayons lumineux de la lumière ambiante ou d'un dispositif de rétro-éclairage sous la cellule et le support sont réfléchis, réfractés ou diffractés par les pierres, ce qui améliore la lecture de l'information tout en apportant un effet esthétique et décoratif à l'instrument équipé de l'ensemble d'affichage. Cet instrument est de préférence une montre-bracelet ou une montre de poche.

Avantageusement, le support à pierres transparentes ou semi transparentes est placé sous un substrat arrière transparent de la cellule d'affichage. De ce fait dans le cas d'une cellule d'affichage à contraste négatif, certaines pierres précieuses apparaissent à travers des portions de la cellule devenues transparentes lors de l'affichage d'une information, par exemple une information temporelle. Dans un état de repos de la cellule, les pierres précieuses sont cachées par la cellule opaque. De préférence la cellule dans son second état, dit de repos est opaque de couleur foncée, par exemple noire, ou totalement réflecteur de l'apparence d'un miroir.

Avantageusement, la cellule d'affichage comprend plusieurs premières électrodes transparentes configurées en digits formés chacun de segments d'affichage sur une face intérieure d'un substrat avant transparent, au moins une seconde électrode transparente sur une face intérieure d'un substrat arrière transparent, et un cadre de scellement des deux substrats pour définir un espace fermé entre les substrats où sont situées les électrodes et une substance. Les propriétés optiques ou physiques de la substance sont modifiées entre au moins une première électrode et la seconde électrode activées par une différence de potentiels appliqués par les moyens de commande. Tous les éléments rigides du support placé au dos de la cellule d'affichage sont agencés également en digits en regard des digits des premières électrodes. Au moins un élément rigide, c'est-à-dire au moins une pierre précieuse, est entièrement visible par segment actif lors d'une information affichée par une cellule d'affichage à contraste négatif.

Avantageusement, la cellule d'affichage peut comprendre des électrodes agencées sous forme matricielle reliées à des moyens de commande. En fonction de l'adressage des électrodes par les moyens de commande, une information temporelle sous la forme d'aiguilles d'une montre peut être présentée. Dans le premier état d'affichage d'une cellule à contraste négatif pour la présentation de l'information, plusieurs pierres précieuses du support placé au dos de la cellule deviennent visibles. Ces pierres peuvent être des rubis, des saphirs, des émeraudes, des pierres de lune, des diamants, ou d'autres pierres précieuses. Ces pierres peuvent être également des pierres synthétiques, telles que des pierres en oxyde de zirconium cubique monocristallin. De ce fait, plusieurs sortes de pierres de taille égale ou différente peuvent garnir le support afin de donner des couleurs différentes à travers l'information de la cellule et une diffraction ou reflet de la lumière particulier.

Avantageusement, un dispositif de rétro-éclairage est placé sous la cellule d'affichage et le support transparent à éléments rigides transparents. De cette manière, certains éléments rigides sous forme de pierres transparentes ou semi transparentes sont illuminés et visibles par transparence de certaines parties de la cellule dans le champ de vision de l'ensemble d'affichage. La taille des pierres peut être optimisée pour laisser passer un maximum de lumière. Cette taille peut être d'un type brillant ou baguette ou d'autres types à plusieurs facettes.

Dans le cas où le support d'éléments rigides transparents ou semi transparents est placé au-dessus de la cellule d'affichage de préférence à contraste positif, l'information affichée par la cellule est de couleur foncée, par exemple noire. Les parties autour de l'information affichée peuvent apparaître de couleur claire, par exemple blanche ou argentée afin de bien contraster avec l'information lue à travers les éléments rigides du support à la lumière du jour ou avec l'aide du dispositif de rétro-éclairage.

Les buts, avantages et caractéristiques de l'ensemble d'affichage apparaîtront mieux dans la description suivante de formes d'exécution de l'invention non limitatives en liaison avec les dessins dans lesquels :

  • Les figures 1 et 2 représentent une vue en coupe diamétrale et une vue de dessus d'une première forme d'exécution d'un ensemble d'affichage selon l'invention équipant une montre,
  • la figure 3 représente une vue en coupe agrandie d'une portion de l'ensemble d'affichage selon l'invention montrant la réflexion, réfraction ou diffraction des rayons lumineux sur et à travers des pierres transparentes ou semi transparentes du support,
  • les figures 4 et 5 représentent une vue en coupe diamétrale et une vue de dessus d'une seconde forme d'exécution d'un ensemble d'affichage selon l'invention équipant une montre avec indication de l'heure de manière numérique,
  • la figure 6 représente une vue de dessus d'une troisième forme d'exécution d'un ensemble d'affichage selon l'invention indiquant l'heure de manière analogique à l'aide d'une cellule d'affichage à contraste négatif dans une montre, et
  • la figure 7 représente une vue de dessus d'une quatrième forme d'exécution d'un ensemble d'affichage selon l'invention indiquant l'heure de manière analogique à l'aide d'une cellule d'affichage à contraste positif dans une montre.

Dans la description suivante, il n'est fait référence qu'à un ensemble d'affichage équipant une montre, par exemple une montre-bracelet en tant qu'instrument portable. Toutes les parties conventionnelles de l'ensemble d'affichage, qui font partie des connaissances générales de l'homme du métier ne seront expliquées que sommairement dans la description suivante. Cependant, il est bien clair qu'un tel ensemble d'affichage peut équiper d'autres instruments portables, tels que des téléphones portables, des organiseurs électroniques ou d'autres instruments.

En référence aux figures 1 et 2, on observe une première forme d'exécution d'un ensemble d'affichage 2 selon l'invention dans une montre 1, une partie de l'ensemble d'affichage jouant le rôle de cadran de montre. Cette montre 1 comprend classiquement une boîte 11 munie d'un fond 12 dans laquelle sont disposés un mouvement d'horlogerie électronique 16 et une pile 18 qui prend appui sur le fond 12 par l'intermédiaire d'un ressort de contact 10. La boîte 11 est également fermée de façon classique par une glace 17 recouvrant la totalité du cadran, et un bouton couronne 19 de la boîte permet de régler notamment l'heure de la montre ou la date.

Le mouvement 16 comprend des circuits électroniques garde-temps associés, via un circuit de commande à un dispositif d'entraînement (non représenté) d'une aiguille des secondes 13, d'une aiguille des minutes 14 et d'une aiguille des heures 15. Ces aiguilles se déplacent au-dessus d'un cadran constitué en partie d'une cellule d'affichage 4 de l'ensemble d'affichage 2. Pour ce faire, l'axe des aiguilles passe à travers une ouverture 9 pratiquée au centre de l'ensemble d'affichage 2 afin d'être entraînée par le dispositif d'entraînement du mouvement d'horlogerie 16.

L'ensemble d'affichage 2 selon l'invention comprend une cellule d'affichage 4 à contraste négatif, un support transparent ou semi transparent 3 formant une grille maintenant plusieurs éléments rigides transparents ou semi transparents 30, le support étant disposé en dessous de la cellule d'affichage 4, et un dispositif de rétro-éclairage 5 sous le support à éléments rigides 30. Le dispositif de rétro-éclairage peut être une feuille électroluminescente 5 ou un guide de lumière combiné avec une diode électroluminescente latéralement à proximité de la boîte 11 de montre 1. Ce dispositif de rétro-éclairage permet dans l'obscurité de visionner les informations de la cellule d'affichage tout en traversant les éléments rigides 30 visibles du support 3.

Il peut être envisagé également d'utiliser un dispositif d'éclairage frontal placé au-dessus de la cellule 4 et/ou du support 3 d'éléments rigides transparents ou semi transparents 30. Ce dispositif d'éclairage frontal peut être composé par exemple d'une diode électroluminescente classique (LED) ou organique (OLED) disposée à proximité de la boîte 11 de montre.

La cellule d'affichage 4 comprend un substrat transparent avant de vision 41, c'est-à-dire dans le champ de vision de l'information affichée pour un utilisateur, un substrat transparent arrière 42, un cadre d'espacement et de scellement 43 des deux substrats, et une substance 44 occupant l'espace fermé entre les substrats. Le substrat 41 avant porte sur une face intérieure des premières électrodes transparentes 45 configurées sous forme de digits, qui sont formés chacun de 7 segments d'affichage, qui peuvent être d'une largeur et d'une longueur adaptée à la dimension des éléments rigides 30 utilisés. La largeur peut être inférieure à 1 mm, par exemple de l'ordre de 0.8 mm ou inférieure, mais peut aussi être choisie également supérieure à 1 mm, par exemple de l'ordre de 1,5 mm ou supérieure.

Le substrat arrière 42 porte sur une face intérieure une seconde électrode transparente 46 en regard de toutes les premières électrodes 45. La substance entre les premières et seconde électrodes est choisie de manière que ses propriétés chimiques ou physiques sont modifiées entre des premières et secondes électrodes activées par des signaux électriques, par exemple une différence de potentiels fournis par des moyens de commande non représentés du mouvement horloger 16. Ces moyens de commande sont reliés électriquement à la cellule d'affichage 4 au moyen d'un connecteur 33. Bien entendu, les substrats avant et arrière peuvent porter également des polariseurs non représentés.

Par la configuration sous forme de digits des premières électrodes 45, la cellule d'affichage 4 en combinaison des éléments rigides 30 transparents du support 3 permet de fournir une information numérique temporelle, par exemple l'heure du jour, comme montré à la figure 2. Les premières électrodes 45 non activées des digits sont montrées de couleur foncée ainsi que les éléments rigides non visibles en dessous de ces premières électrodes. A la lumière du jour, une information horaire à l'aide des aiguilles, ainsi qu'une information numérique de l'heure peuvent être fournies à l'utilisateur de la montre 1. L'affichage numérique peut être combiné ou non avec des aiguilles.

Dans cette première forme d'exécution montrée aux figures 1 et 2, la cellule d'affichage 4 est à contraste négatif, et le substrat avant 41 de la cellule d'affichage 4 porte des heures index 20 visibles sur la figure 2. Dans le second état de repos de la cellule d'affichage, la cellule est opaque de couleur foncée et uniquement une information analogique de l'heure à l'aide des aiguilles 13, 14 et 15, et des index 20 est fournie à l'utilisateur de la montre 1.

La cellule d'affichage peut être une cellule à cristaux liquides du type nématique en hélice (TN ou STN), du type à texture cholesterique (CT), une cellule bistable à cristaux liquides (ZBD, Nemoptic ou autres), une cellule électrolytique, une cellule électrochromique bistable, une cellule électrophorétique, une cellule à électromouillage, une cellule à polymère dispersé (PDLC), une cellule à commutation dans le plan (IPS), une cellule à modulation d'interférence (IMOD), une cellule à diodes électroluminescentes organiques (OLED), une cellule du type micro-électromécanique (MEMS) ou d'autres cellules susceptibles de présenter un état transparent et un état opaque. De préférence pour la combinaison du support à éléments rigides avec la cellule d'affichage pour la lecture d'une information, les types d'affichage les plus transparents doivent si possible être sélectionnés. Pour cela, il peut être préférable de choisir une cellule d'affichage à cristaux liquides du type à texture cholestérique qui est plus transmissive (70 à 80%) que les autres cellules. A titre comparatif, une cellule d'affichage à cristaux liquides du type nématique avec deux polariseurs possède une transmission de l'ordre de 40%. Pour plus d'informations au sujet des différents types de cellules, le lecteur peut se référer à la demande de brevet WO 99/32945 ou au brevet européen EP 0 078 237 B1 au nom de la Demanderesse.

Il est à noter que la cellule d'affichage 4 de la première forme d'exécution peut être aussi à contraste positif. Dans ce cas, dans le second état au repos de la cellule d'affichage, tous les éléments rigides 30 du support 3 sont visibles dans le champ de vision de l'ensemble d'affichage 2.

Les éléments rigides 30 du support 3 de l'ensemble d'affichage 2 selon l'invention sont de préférence des pierres précieuses, telles que des diamants taillés, ou des pierres synthétiques, telles que des pierres en oxyde de zirconium cubique monocristallin. Ces pierres précieuses peuvent être serties ou fixées sur ou dans le support 3, ou être intégrées dans un support transparent, par exemple plastique. Les pierres précieuses peuvent également être fixées au support tout en le traversant de part en part. Dans ce cas, il n'est pas forcément nécessaire que le support soit transparent, si les pierres précieuses sont transparentes ou semi transparentes.

Les pierres précieuses 30 peuvent être disposées rapprochées l'une de l'autre sur toute la surface du support 3. La largeur adéquate de chaque pierre précieuse peut être choisie inférieure à 1 mm, par exemple de l'ordre de 0.8 mm (0.01 carat) par exemple en fonction de la largeur choisie d'un segment de digit. L'espace séparant chaque pierre précieuse est inférieur à la largeur des pierres, notamment inférieur à 0.5 mm, par exemple 0.15 mm. Bien entendu, il est tout à fait imaginable de munir le support de pierres précieuses de taille supérieure à 1 mm, par exemple de l'ordre de 1,5 mm ou supérieure.

Plusieurs sortes de pierres de couleur différente peuvent garnir le support. Les pierres précieuses 30 peuvent être des rubis, des saphirs, des émeraudes, des pierres de lune, des diamants, ou d'autres pierres précieuses. Chaque pierre peut être taillée en deux parties sensiblement tronconiques depuis une zone intermédiaire la plus large, ou posséder plusieurs facettes taillées. La dimension des pierres disposées sur le support peut être différente. Des pierres de couleur ou de taille différentes peuvent être sélectionnées pour chaque digit de l'information à afficher par la cellule d'affichage 4. La taille des pierres peut être choisie parmi des types, tels que brillant, baguette ou autres types à multiples facettes pour donner un éclat lumineux aux pierres visibles.

Dans une mesure d'économie de pierres précieuses, il peut être envisagé de placer et maintenir uniquement des pierres précieuses 30 du support 3 en dessous de chaque segment des digits des premières électrodes transparentes 45. La dimension des segments et des pierres précieuses est choisie de manière à voir au moins une pierre précieuse, de préférence au moins deux pierres précieuses, par segment activé (transparent) de la cellule d'affichage. Dans ce cas de figure, il est possible d'observer entièrement 2 ou 3 pierres précieuses à travers certains segments transparents.

Comme on peut mieux le remarquer à la figure 3 d'une portion agrandie de l'ensemble d'affichage, chaque pierre peut être taillée de manière à présenter au moins une facette supérieure 31 parallèle au substrat arrière 42 de la cellule d'affichage 4. De ce fait à la lumière du jour dans le premier état d'affichage de la cellule d'affichage, la lumière F pénètre par la facette supérieure 31 de chaque pierre visible à travers chaque segment transparent représentatif de l'information à afficher. Cette lumière F peut être réfléchie par des facettes inférieures 32 de chaque pierre visible, étant donné la différence d'indice de réfraction entre la pierre précieuse et le matériau du support par exemple ou l'air dans le cas où les pierres sont serties dans une grille en tant que support. Cette lumière réfléchie sur les facettes inférieures peut ressortir par exemple par la facette supérieure de la pierre précieuse donnant un éclat lumineux à l'information affichée.

Comme un dispositif de rétro-éclairage est également prévu dans cette première forme d'exécution, la lumière R produite par le dispositif traverse également les pierres précieuses visibles dans le champ de vision de l'information. De ce fait selon l'invention, il est possible de combiner l'information de la cellule dans son premier état d'affichage avec la réfraction de lumière au travers des pierres précieuses visibles et/ou la réflexion de lumière sur ou dans les pierres précieuses visibles. Des effets de couleurs peuvent également apparaître par diffraction de la lumière du jour à travers les pierres précieuses visibles, ce qui peut améliorer la vision de l'information tout en apportant un effet esthétique à la montre.

Une attention toute particulière doit être prise concernant la taille de chaque pierre précieuse (diamant) et leur placement sur le support de manière que la lumière produite par le dispositif de rétro-éclairage passe bien à travers les pierres visibles pour une bonne lisibilité de l'information dans des lieux obscurs ou dans la nuit.

Dans les figures 4 et 5, une seconde forme d'exécution de l'ensemble d'affichage 2, équipant une montre 1 dont la boîte 11 est de forme rectangulaire en vue de dessus, est présentée. Il est à noter que tous les éléments de la montre 1, qui comprend l'ensemble d'affichage 2 selon l'invention décrits ci-après portent des signes de référence identiques à ceux présentés aux figures 1 et 2. Par simplification, il ne sera ainsi pas répété la description de chaque élément pour les figures 4 et 5.

La différence essentielle de cette seconde forme d'exécution réside dans le fait que le support 3 à pierres précieuses 30 est disposé cette fois au-dessus de la cellule d'affichage 4. Le support avec les pierres précieuses constitue la partie directement visible du cadran de la montre. De ce fait, il est préférable que les pierres 30 garnissent tout le support 3 jusqu'au bord intérieur de la boîte 11. L'espace entre chaque pierre est inférieur à la largeur de chaque pierre précieuse.

La cellule d'affichage 4 est de préférence à contraste positif pour mieux contraster l'information affichée à travers le réseau de pierres précieuses 30 sur le support. De plus, un dispositif de rétro-éclairage 5 peut être disposé sous la cellule d'affichage 4 pour illuminer les pierres précieuses à travers les parties transparentes de la cellule d'affichage.

Aux figures 6 et 7, il est présenté une vue de dessus (champ de vision) d'une troisième et une quatrième formes d'exécution de l'ensemble d'affichage équipant une montre 1. La boîte 11 de montre est de forme ovale ou circulaire en vue de dessus. Comme tous les éléments de la montre 1, qui comprend l'ensemble d'affichage 2 selon l'invention décrits ci-après portent des signes de référence identiques à ceux présentés aux figures 1 à 5. Par simplification, il ne sera pas répété la description de chaque élément pour les figures 6 et 7.

La différence essentielle dans ces troisième et quatrième formes d'exécution représentées réside dans le fait que la cellule d'affichage est du type matriciel. Elle comprend plusieurs lignes de premières électrodes transparentes sur une face intérieure d'un substrat avant transparent, et plusieurs lignes de secondes électrodes sur une face intérieure d'un substrat arrière transparent. Les lignes des premières électrodes sont disposées perpendiculairement aux lignes des secondes électrodes. Ainsi les moyens de commande dans un premier état d'affichage de la cellule d'affichage adressent par multiplexage et sélectivement des lignes des premières et secondes électrodes pour afficher une information. L'information affichée par la cellule dans son premier état d'affichage représente une information horaire sous la forme d'aiguilles d'une montre.

A la figure 6, la cellule d'affichage 4 est à contraste négatif avec le support portant sur toute sa surface des pierres précieuses 30, qui est placé au dos de la cellule. L'indication horaire apparaît en clair sur fond sombre avec la vision de pierres précieuses à travers les aiguilles de la cellule.

A la figure 7, il est utilisé une cellule d'affichage 4 à contraste positif avec le support portant sur toute sa surface des pierres précieuses 30 placé devant la cellule. Dans ce cas, l'indication horaire à travers le support à pierres précieuses est de couleur foncée, par exemple noire, sur fond clair.

Bien entendu il peut être utilisé un dispositif de rétro-éclairage pour les troisième et quatrième formes d'exécution de l'ensemble d'affichage pour faciliter la lecture de l'information dans l'obscurité. Cependant, il peut également être concevable que le dispositif de rétro-éclairage soit remplacé par une couche réflective, telle qu'un miroir ou une couche de couleur blanche.

D'autres variantes de réalisation de l'ensemble d'affichage à l'aide d'une double cellule d'affichage à cristaux liquides placée sous le verre de montre peuvent être conçues également comme montré dans la demande de brevet WO 99/32945 , qui est pris ici comme document de référence. Le support à pierres précieuses est disposé dans ce cas entre la première cellule d'affichage d'une information et la seconde cellule servant de valve optique. Si les deux cellules d'affichages sont transparentes, une indication de l'heure à l'aide des aiguilles de la montre en dessous des cellules peut être vue à travers le support de pierres précieuses.

A partir de la description qui vient d'être faite de multiples variantes de réalisation de l'ensemble d'affichage peuvent être conçues par l'homme du métier sans sortir du cadre de l'invention définie par les revendications. La cellule d'affichage, ainsi que le support de pierres précieuses peuvent être courbés sous la forme d'une portion de cylindre afin d'équiper une montre dont le boîtier est également courbé. Les substrats avant et arrière de la cellule d'affichage peuvent être flexibles. L'information affichée par l'ensemble d'affichage peut être du type alphanumérique, voire une image ou un motif. Les électrodes de la cellule peuvent être reliées par un élément résistif ou corps de chauffe de manière à chauffer localement la substance afin de modifier ses propriétés optiques, par exemple par modification de couleur. La cellule d'affichage peut être également une cellule du type électro-micromécanique dans laquelle les électrodes commande l'ouverture ou la fermeture de volets opaques pour afficher une information. Cette cellule d'affichage peut également comprendre une substance opaque, qui peut être momentanément déplacée par endroit comme pour une micro-pompe pour placer la cellule dans son premier état d'affichage d'une information. La cellule d'affichage peut être placée juste en dessous du verre d'une montre analogique, alors que le support de pierres précieuses est disposé sur le cadran en dessous des aiguilles de la montre.


Anspruch[fr]
Ensemble d'affichage (2) pour un instrument portable, tel qu'une montre (1), l'ensemble comprenant au moins une cellule d'affichage (4) et des moyens de commande reliés à au moins deux électrodes de la cellule, lesdits moyens de commande fournissant des signaux électriques aux électrodes pour placer la cellule dans un premier état d'affichage d'une information, la cellule étant dans un second état de repos en l'absence de signaux électriques, caractérisé en ce qu'il comprend en outre plusieurs éléments rigides transparents ou semi transparents (30), qui sont maintenus sur ou dans un support (3), ledit support étant disposé sur une face avant de vision (41) de la cellule d'affichage ou alternativement sur une face arrière (42) de la cellule d'affichage de manière à combiner l'information de la cellule dans son premier état d'affichage avec la réfraction de lumière au travers des éléments rigides visibles et/ou la réflexion de lumière sur ou dans les éléments rigides visibles. Ensemble d'affichage (2) selon la revendication 1, caractérisé en ce que les éléments rigides sont des pierres précieuses (30), telles que des diamants, ou des pierres synthétiques, telles que des pierres en oxyde de zirconium cubique monocristallin. Ensemble d'affichage (2) selon la revendication 2, caractérisé en ce que les pierres précieuses comprennent plusieurs facettes taillées (31, 32), et en ce que la dimension de chaque pierre précieuse est égale. Ensemble d'affichage (2) selon la revendication 3, caractérisé en ce qu'au moins une facette plane supérieure (31) de chaque pierre est disposée parallèlement à la face avant (41) ou à la face arrière (42) de la cellules d'affichage, et en ce que des facettes inférieures (32) de chaque pierre taillée sont inclinées d'un angle inférieur à 90° par rapport à la face avant ou à la face arrière de manière à réfléchir une partie de la lumière (F) traversant certaines pierres visibles. Ensemble d'affichage (2) selon la revendication 1, caractérisé en ce que les éléments rigides (30) sont fixés sur ou dans un support transparent ou semi transparent (3), et en ce que les éléments rigides sont de couleur différente et/ou de taille différente. Ensemble d'affichage (2) selon l'une des revendications précédentes, caractérisé en ce que la cellule d'affichage (4) comprend plusieurs premières électrodes transparentes (45) configurées en digits formés chacun de segments d'affichage sur une face intérieure d'un substrat avant transparent (41), au moins une seconde électrode transparente (46) sur une face intérieure d'un substrat arrière transparent (42), et un cadre de scellement (43) des deux substrats pour définir un espace fermé entre les substrats où sont situées les électrodes et une substance (44), dont les propriétés optiques ou physiques sont modifiées entre au moins une première électrode et la seconde électrode activées par une différence de potentiels appliqués par les moyens de commande, et en ce que le support d'éléments rigides (30) est placé sur une face extérieure du substrat avant ou alternativement sur une face extérieure du substrat arrière. Ensemble d'affichage (2) selon la revendication 6 dans lequel le support (3) d'éléments rigides (30) est disposé du côté de la face extérieure du substrat arrière (42) de la cellule d'affichage à contraste négatif (4), caractérisé en ce que tous les éléments rigides du support sont agencés sur le support sous forme de digits en regard des premières électrodes (45) configurées en digits, et en ce que la forme et la dimension de chaque segment des premières électrodes sont choisies de manière à apercevoir entièrement ou partiellement au moins deux éléments rigides par segment activé dans le premier état d'affichage d'une information de la cellule d'affichage. Ensemble d'affichage (2) selon l'une des revendications 1 à 5, caractérisé en ce que la cellule d'affichage du type matriciel (4) comprend plusieurs lignes de premières électrodes transparentes (45) sur une face intérieure d'un substrat avant transparent (41), plusieurs lignes de secondes électrodes transparentes (46) sur une face intérieure d'un substrat arrière transparent (42) disposées perpendiculairement aux lignes des premières électrodes, et un cadre de scellement (43) des deux substrats pour définir un espace fermé entre les substrats où sont situées les électrodes et une substance (44), dont les propriétés optiques ou physiques sont modifiées par une différence de potentiels appliqués entre des premières et secondes électrodes sélectivement adressées par les moyens de commande dans un premier état d'affichage de la cellule d'affichage pour afficher une information, et en ce que le support (3) d'éléments rigides (30) est placé sur une face extérieure du substrat avant ou alternativement sur une face extérieure du substrat arrière. Ensemble d'affichage (2) selon l'une des revendications 1 et 8 dans lequel la cellule d'affichage (4) est une cellule d'affichage à cristaux liquides ou une cellule d'affichage électrochromique ou une cellule d'affichage électrolytique ou une cellule d'affichage à électromouillage ou une cellule à polymère dispersé ou une cellule du type micro-électromécanique ou une cellule à modulation d'interférence ou une cellule à diodes électroluminescentes organiques, caractérisé en ce que l'information affichée par la cellule dans son premier état d'affichage représente une information horaire sous la forme d'aiguilles d'une montre. Ensemble d'affichage (2) selon l'une des revendications précédentes, caractérisé en ce qu'un dispositif de rétro-éclairage (5) est disposé en dessous de la cellule (4) et du support (3) à éléments rigides (30) pour éclairer des éléments rigides visibles lors de la lecture de l'information dans le premier état de la cellule d'affichage. Ensemble d'affichage (2) selon l'une des revendications 1 à 9, caractérisé en ce qu'un dispositif d'éclairage frontal est disposé en dessus de la cellule (4) et du support (3) à éléments rigides (30) pour éclairer des éléments rigides visibles notamment lors de la lecture de l'information dans le premier état de la cellule d'affichage. Ensemble d'affichage (2) selon l'une des revendications 10 et 11, caractérisé en ce que le dispositif de rétro-éclairage ou le dispositif d'éclairage frontal comprend une feuille électroluminescente (5) ou une diode électroluminescente classique ou organique. Montre (1) comprenant dans une boîte (11) fermée par un verre (17) un ensemble d'affichage (2) selon l'une des revendications précédentes. Montre (1) selon la revendication 13, caractérisée en ce que l'ensemble d'affichage (2) constitue en partie le cadran de la montre, et en ce que des aiguilles d'indication de l'heure (13, 14, 15), qui sont entraînées par un dispositif d'entraînement d'un mouvement horloger (16), traversent le support (3) à éléments rigides (30) et la cellule d'affichage (4) pour l'indication de l'heure. Montre (1) selon la revendication 13, caractérisée en ce que des aiguilles d'indication de l'heure (13, 14, 15), qui sont entraînées par un dispositif d'entraînement d'un mouvement horloger (16), traversent le support (3) à éléments rigides (30), qui forme une partie du cadran de montre, et en ce que la cellule d'affichage (4) pour l'indication de l'heure est disposée au-dessus des aiguilles de la montre et au-dessous du verre (17) de montre.






IPC
A Täglicher Lebensbedarf
B Arbeitsverfahren; Transportieren
C Chemie; Hüttenwesen
D Textilien; Papier
E Bauwesen; Erdbohren; Bergbau
F Maschinenbau; Beleuchtung; Heizung; Waffen; Sprengen
G Physik
H Elektrotechnik

Anmelder
Datum

Patentrecherche

Patent Zeichnungen (PDF)

Copyright © 2008 Patent-De Alle Rechte vorbehalten. eMail: info@patent-de.com